Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

5 octobre-6 novembre 1992

Turquie - Irak. Combats entre Kurdes et répression turque en Irak

À partir du 5, dans le nord de l'Irak, de violents affrontements opposent les peshmergas, combattants kurdes irakiens, aux séparatistes kurdes turcs du Parti des travailleurs du Kurdistan (P.K.K., marxiste-léniniste). Ces derniers ont renforcé leurs bases arrière en Irak après la fermeture des camps dont ils disposaient au Liban, à la suite du rapprochement entre la Turquie et la Syrie. Les peshmergas craignent que les actions terroristes du P.K.K. ne nuisent à la cause kurde. Ankara, qui a récemment intensifié ses « opérations de sécurité » contre le P.K.K., se réjouit de l'affaiblissement de celui-ci, tout en condamnant, le 8, la proclamation, par le Parlement kurde d'Irak quatre jours auparavant, d'un « État fédéral kurde » dans le Kurdistan irakien.

Le 6 novembre, pris en tenailles à la suite de l'assaut lancé le 22 par les forces turques contre leur quartier général en Irak, les séparatistes concluent avec les peshmergas un accord qui prévoit leur désarmement et leur transfert hors d'atteinte des troupes turques. Les « opérations de sécurité » turques en territoire irakien cessent bientôt.

— Universalis

Événements précédents