7-29 mai 2005Liban. Début des élections législatives

 

Le 7, le retour du dirigeant chrétien maronite Michel Aoun dans son pays est orchestré de façon spectaculaire. Le général Aoun, Premier ministre de septembre 1988 à octobre 1990, opposé à la Syrie, était exilé en France depuis août 1991. La justice libanaise avait précédemment annulé les poursuites le concernant.

Le 29, les élections débutent à Beyrouth où, en raison du jeu des alliances, le Courant du futur dirigé par Saad Hariri, fils de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri, assassiné en février, remporte les 19 sièges à pourvoir dans la capitale. Le taux de participation n'est que de 27 p. 100. Les élections doivent se tenir jusqu'au 19 juin dans les autres régions du pays, selon la loi électorale inspirée par la Syrie, qui favorise les grandes formations et pénalise la représentation des chrétiens.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-29 mai 2005 - Liban. Début des élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-29-mai-2005-debut-des-elections-legislatives/