24 janvier 2002Liban. Assassinat de l'ancien chef des milices chrétiennes Elie Hobeika

 

L'ancien milicien chrétien Elie Hobeika est tué dans l'explosion de sa voiture, à Beyrouth. Ancien chef des Forces libanaises, il était considéré comme le principal responsable des massacres perpétrés dans les camps de réfugiés palestiniens de Sabra et de Chatila en septembre 1982, pendant l'intervention israélienne au Liban. Il s'était par la suite rallié à la Syrie. Mis en cause par la justice belge dans le cadre de l'instruction d'une plainte relative à ces massacres, il s'était dit prêt à faire des « révélations » sur le rôle exact joué par Ariel Sharon, alors ministre israélien de la Défense et principale personnalité visée par la plainte. Israël nie toute responsabilité dans son assassinat.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24 janvier 2002 - Liban. Assassinat de l'ancien chef des milices chrétiennes Elie Hobeika », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-janvier-2002-assassinat-de-l-ancien-chef-des-milices-chretiennes-elie-hobeika/