3 septembre 2000Liban. Victoire de l'opposition aux élections législatives

 

L'opposition, incarnée par l'ancien Premier ministre Rafic Hariri, riche homme d'affaires sunnite, et par le chef druze du Parti socialiste progressiste, Walid Joumblatt, remporte les élections législatives dont la première phase s'était déroulée le 27 août. Le Premier ministre sortant, Sélim Hoss, est battu à Beyrouth par une candidate inconnue appartenant à la formation de Rafic Hariri. Le bloc Hariri-Joumblatt compte 43 élus sur 128 sièges au Parlement ; le bloc des partisans de Soleiman Frangié, 14 députés ; celui du président de l'Assemblée, Nabih Berri, chef du parti chiite Amal, une dizaine d'élus, et autant pour celui du Hezbollah. Ces résultats ne permettent de dégager aucune majorité parlementaire. Le 23 octobre, 106 députés se prononceront en faveur de la nomination de Rafic Hariri comme Premier ministre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3 septembre 2000 - Liban. Victoire de l'opposition aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-septembre-2000-victoire-de-l-opposition-aux-elections-legislatives/