Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

7-22 juin 2022

Belgique - Congo (République démocratique du). Visite du roi Philippe en République démocratique du Congo

Visite du roi Philippe en République démocratique du Congo - crédits : Nicolas Maeterlinck/ Belga Mag/ Belga/ AFP

Visite du roi Philippe en République démocratique du Congo

Du 7 au 13, le roi Philippe effectue la première visite depuis douze ans d’un souverain belge dans l’ancienne colonie du Congo. Les relations entre les deux pays ont été pleinement rétablies depuis l’accession au pouvoir à Kinshasa de Félix Tshisekedi en décembre 2018 et se sont encore renforcées depuis la publication, en juin 2020, d’une lettre dans laquelle le roi Philippe exprimait ses regrets au sujet de la colonisation. Le souverain belge remet solennellement au président Tshisekedi un masque kakuungu, dans le cadre du projet de restitution des biens liés au passé colonial de la Belgique, en cours de discussion devant le Parlement belge. Dans son principal discours, le roi Philippe dénonce « un passé colonial basé sur l’exploitation et la domination » et évoque « une relation inégale, en soi injustifiable, marquée par le paternalisme, les discriminations et le racisme », exprimant ses « plus profonds regrets pour les blessures du passé ». Il déclare également que « la préservation de l’intégrité territoriale du Congo est une préoccupation majeure », alors que des heurts opposent, dans le Nord-Kivu, l’armée congolaise aux rebelles du M23 soutenus par le Rwanda. Il promet enfin la reprise progressive de la coopération militaire. Le roi Philippe se rend également à Lubumbashi et à Bukavu.

Le 20, une relique – une dent – de l’ancien Premier ministre congolais Patrice Lumumba, assassiné en janvier 1961, est remise à sa famille, à Bruxelles. Le Premier ministre Alexander De Croo présente à cette occasion des « excuses », reconnaissant la « responsabilité morale du gouvernement belge » dont le comportement « a pesé à l’époque sur la décision de mettre fin aux jours du premier Premier ministre » congolais.

Le 22, la Chambre des représentants annonce le report sine die de la remise des décorations de l’Ordre de Léopold et de l’Ordre de Léopold II – ce dernier exerça sa souveraineté à titre privé sur le Congo entre 1885 et 1908.

— Universalis

Événements précédents