Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

6 juillet 2003

Mexique. Échec aux législatives du Parti d'action nationale au pouvoir

À l'issue des élections législatives, le Parti révolutionnaire institutionnel (P.R.I., centre gauche) de Roberto Madrazo demeure la première formation représentée au Parlement avec 34,4 p. 100 des suffrages et 224 sièges sur 500. Il devance le Parti d'action nationale du président libéral Vicente Fox, qui subit une défaite en n'obtenant que 30,5 p. 100 des voix et 153 élus. Le Parti de la révolution démocratique d'Andres Manuel Lopez Obrador, formation de gauche issue d'une scission du P.R.I., progresse fortement, avec 17,6 p. 100 des voix et 95 sièges. Avec 6,2 p. 100 des suffrages et 17 élus, les Verts, alliés au P.R.I., sont également en progrès. Le taux de participation, de l'ordre de 40 p. 100 est faible. Le P.R.I. remporte également quatre des six postes de gouverneur en jeu.

— Universalis

Événements précédents