6 août 2021Nicaragua. Interdiction du dernier parti d'opposition.

 

Le Conseil suprême électoral annule le statut légal du parti Citoyens pour la liberté (CxL, droite), dernière formation d’opposition, qui devait participer aux élections générales de novembre. Le CSE accède ainsi à la demande du Parti libéral constitutionnaliste (PLC, droite) qui accusait la présidente du CxL, Carmella Rogers Amburn, de posséder la double nationalité nicaraguayenne et américaine, ce qu’interdit la loi électorale, et d’avoir acquis sa nationalité nicaraguayenne de manière « frauduleuse ». Cette interdiction fait suite à celle, en mai, de deux autres partis d’opposition, le Parti conservateur et le Parti de la restauration démocratique (PRD, droite). Trente et un opposants, dont sept candidats potentiels à l’élection présidentielle, ont été arrêtés depuis juin en application de la loi de « défense des droits du peuple » de décembre 2020 punissant les « traîtres à la patrie », qui est également invoquée à l’encontre de Carmella Rogers Amburn.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6 août 2021 - Nicaragua. Interdiction du dernier parti d'opposition. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-aout-2021-interdiction-du-dernier-parti-d-opposition/