4 novembre 2001Nicaragua. Victoire du Parti libéral au pouvoir aux élections générales

 

En dépit d'un bilan marqué par la progression de la corruption et l'incapacité à juguler la crise économique, le Parti libéral au pouvoir remporte les élections générales. Son candidat, Enrique Bolanos, est élu président, avec 56,3 p. 100 des suffrages, contre 42,3 p. 100 pour Daniel Ortega, chef du Front sandiniste de libération nationale (F.S.L.N.), qui avait dirigé le pays de 1979 à 1990. Aux élections législatives, les libéraux obtiennent 53,2 p. 100 des suffrages et 47 sièges sur 93 au Parlement. Le F.S.L.N. recueille 42,1 p. 100 des voix et compte 43 élus. Le Parti conservateur a 2 élus auxquels s'ajoute le président sortant, Arnoldo Aleman, qui devient automatiquement député. La défaite des sandinistes surprend, après leur nette victoire lors des élections municipales de novembre 2000.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4 novembre 2001 - Nicaragua. Victoire du Parti libéral au pouvoir aux élections générales », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-novembre-2001-victoire-du-parti-liberal-au-pouvoir-aux-elections-generales/