6-25 mai 1994Haïti. Instauration par l'O.N.U. d'un embargo commercial total

 

Le 6, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. adopte la résolution 917 qui menace d'imposer à Haïti un embargo commercial total à partir du 22 si les militaires qui ont renversé le président Jean-Bertrand Aristide en septembre 1991 n'ont pas quitté le pouvoir d'ici là.

Le 8, le président américain Bill Clinton, qui a évoqué l'éventualité d'une intervention armée en cas d'échec de l'embargo, déclare que les réfugiés haïtiens pourront désormais demander l'asile politique aux États-Unis. Jusque-là, il n'avait pas tenu sa promesse électorale de ne plus refouler les boat-people haïtiens dans leur pays.

Le 11, la junte désigne Émile Jonassaint, ancien président de la Cour de cassation, comme chef de l'État provisoire. Cette nomination est un nouveau défi à la communauté internationale.

Le 22, l'embargo entre en vigueur.

Le 25, Joaquin Balaguer, président de la république Dominicaine qui partage l'île d'Hispaniola avec Haïti, s'engage à faire respecter l'embargo en dépit de son opposition à Jean-Bertrand Aristide.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-25 mai 1994 - Haïti. Instauration par l'O.N.U. d'un embargo commercial total », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-25-mai-1994-instauration-par-l-o-n-u-d-un-embargo-commercial-total/