ÉGYPTE, chronologie contemporaine

 

2019

17 juin 2019
Égypte. Mort de Mohammed Morsi.

L’ancien président Mohammed Morsi succombe à un malaise lors d’une audience devant un tribunal du Caire. Emprisonné depuis sa destitution en juillet 2013 par le général Abdel Fattah al-Sissi – aujourd’hui au pouvoir –, il avait été condamné à diverses reprises et purgeait une peine de prison à vie. Le parti Liberté et Justice, vitrine politique de la confrérie des Frères musulmans, dénonce un « as […] Lire la suite

16-22 avril 2019
Égypte. Réforme constitutionnelle.

Le 16, le Parlement approuve massivement une réforme constitutionnelle qui prévoit notamment l’extension de quatre à six ans du mandat présidentiel. Si la limitation à deux mandats est maintenue, l’amendement permet toutefois au président Abdel Fattah al-Sissi de prolonger de deux ans son mandat actuel et de se représenter pour un troisième mandat. La réforme accroît le contrôle de l’exécutif sur  […] Lire la suite

27-30 janvier 2019
France – Égypte. Visite du président Emmanuel Macron en Égypte.

Du 27 au 29, le président français Emmanuel Macron effectue une visite en Égypte, après celle de son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi à Paris en octobre 2017. Le 28, lors de leur conférence de presse commune, Emmanuel Macron rappelle que l’Égypte est un allié « stratégique » de la France – qui lui vend de nombreux matériels militaires – dans la lutte contre le terrorisme et l’immigration i […] Lire la suite

2018

28-29 décembre 2018
Égypte. Attentat contre des touristes.

Le 28, l’explosion d’une bombe au passage d’un car près du site des pyramides de Gizeh, dans la banlieue du Caire, provoque la mort de trois touristes vietnamiens et de leur guide égyptien. Il s’agit du premier attentat contre des touristes dans le pays depuis juillet 2017. Il n’est pas revendiqué.Le 29, le gouvernement annonce la neutralisation de quarante djihadistes, tués à Gizeh et dans le nor […] Lire la suite

26-28 mars 2018
Égypte. Réélection du président Abdel Fattah al-Sissi.

Du 26 au 28 se déroule l’élection présidentielle à laquelle se présente le président sortant Abdel Fattah al-Sissi et un seul autre candidat, Moussa Mostafa Moussa, chef du parti El-Ghad et soutien notoire du chef de l’État. Abdel Fattah al-Sissi est réélu dès le premier tour avec 97,1 p. 100 des suffrages. Le taux de participation est de 41,1 p. 100, inférieur de six points à celui du scrutin pré […] Lire la suite

15-29 janvier 2018
Égypte. Renoncement de la plupart des candidats à l’élection présidentielle.

Le 15, Mohamed Anouar el-Sadate, neveu de l’ancien raïs, renonce à se présenter à l’élection présidentielle prévue en mars, jugeant que celle-ci n’est pas libre.Le 19, le président Abdel Fattah al-Sissi annonce, dans un discours à la télévision publique, son intention de briguer un second mandat.Le 20, l’ancien chef d’état-major des armées Sami Anan, dont la popularité est croissante, présente éga […] Lire la suite

2017

24 novembre 2017
Égypte. Attentat meurtrier contre une mosquée.

Dans le village côtier de Bir al-Abed, dans le nord du Sinaï, une bombe explose devant la mosquée Al-Raoudah, puis une quarantaine d’hommes armés ouvrent le feu sur les fidèles, tuant au moins trois cent cinq personnes, avant de prendre la fuite. Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier de l’histoire récente du pays et le premier à viser une mosquée. Les djihadistes s’en prennent dans le pays aux […] Lire la suite

29 mai 2017
Égypte. Promulgation de la loi sur les ONG.

Le président Abdel Fattah al-Sissi promulgue la loi votée par le Parlement en novembre 2016, qui limite les activités des organisations non gouvernementales (ONG) aux domaines du développement et de l’action sociale, et qui soumet à autorisation préalable leur coopération avec les instances internationales. L’activité des ONG étrangères doit être contrôlée par l’armée et les services de police et  […] Lire la suite

26-27 mai 2017
Égypte. Attentat islamiste contre les Coptes.

Le 26, l’attaque armée d’un bus transportant des fidèles coptes vers le monastère de Saint-Samuel, près de Minya, à deux cent cinquante kilomètres au sud du Caire, cause la mort d’une trentaine de personnes. Depuis décembre 2016, l’organisation État islamique (EI) a revendiqué trois attaques contre la communauté copte dans le pays. Le jour même et les jours suivants, l’aviation égyptienne riposte  […] Lire la suite

28-29 avril 2017
Vatican – Égypte. Visite du pape François en Égypte.

Les 28 et 29, le pape François se rend en visite au Caire, une vingtaine de jours après les attentats commis contre la communauté copte à Alexandrie et Tanta par l’organisation État islamique. Il rend hommage aux victimes au côté du patriarche copte Théodore II. Rencontrant le président Abdel Fattah al-Sissi, le souverain pontife apporte son soutien à la lutte contre le radicalisme islamiste menée […] Lire la suite

9 avril 2017
Égypte. Attentats contre la communauté copte.

Deux attentats-suicides visent des édifices coptes, la cathédrale Saint-Marc d’Alexandrie et l’église Saint-Georges de Tanta, au nord du Caire, causant la mort d’au moins quarante-quatre personnes. Ils sont revendiqués par l’organisation État islamique (EI) qui, en février, avait appelé ses partisans à attaquer des coptes. Le président Abdel Fattah al-Sissi annonce le rétablissement de l’état d’ur […] Lire la suite

2-24 mars 2017
Égypte. Libération de l’ancien président Hosni Moubarak.

Le 2, la Cour de cassation acquitte l’ancien président Hosni Moubarak du chef de complicité dans la mort de manifestants lors du soulèvement de janvier 2011 qui avait provoqué sa chute. L’ancien ministre de l’Intérieur Habib al-Adly avait été blanchi de la même accusation en juin 2015. Les deux hommes avaient été condamnés à perpétuité en juin 2012. La plupart des responsables de l’ancien régime c […] Lire la suite

2016

11-13 décembre 2016
Égypte. Attentat de l’EI contre la minorité copte.

Le 11, un attentat-suicide devant une église copte orthodoxe, au Caire, fait au moins vingt-cinq morts, ce qui en fait l’attaque la plus meurtrière contre la minorité chrétienne depuis janvier 2011. Tandis que le président Abdel Fattah al-Sissi appelle musulmans et chrétiens à l’unité dans la lutte contre le terrorisme, des manifestants dénoncent l’incapacité des autorités à assurer la sécurité de […] Lire la suite

15-22 novembre 2016
Égypte. Annulation de condamnations visant l’ancien président Mohammed Morsi.

Le 15, la Cour de cassation annule la condamnation à mort prononcée en mai 2015 à l’encontre de l’ancien président Mohammed Morsi – destitué par l’armée en juillet 2013 – pour son évasion de prison au cours du soulèvement de 2011 et des actes de violences commis à cette époque.Le 22, la Cour annule la peine de prison à vie à laquelle l’ancien président avait été condamné à la même date, pour consp […] Lire la suite

19 mai 2016
Égypte. Crash d’un Airbus d’EgyptAir.

Un Airbus A320 d’EgyptAir reliant Paris au Caire s’abîme en mer Méditerranée avec soixante-six personnes à son bord – dont quinze Français –, à l’approche des côtes égyptiennes. Aucune revendication d’attentat n’est formulée. Des recherches sont entreprises afin d’identifier les causes du crash. En octobre 2015, la branche égyptienne de l’organisation État islamique avait revendiqué la destruction […] Lire la suite

16-19 avril 2016
France – Liban – Égypte – Jordanie. Visite du président François Hollande au Proche-Orient.

Les 16 et 17, le président français François Hollande se rend au Liban où il annonce l’octroi d’une aide destinée à faire face à l’afflux de réfugiés syriens – ils sont près de 1,5 million dans le pays. Le président français accepte, à la demande du Premier ministre Tammam Salam, d’entreprendre des démarches auprès de la communauté internationale en vue de résoudre la crise institutionnelle que co […] Lire la suite

2015

2 décembre 2015
Égypte. Fin des élections législatives favorables au pouvoir.

La seconde étape des élections législatives, commencées en octobre après plusieurs reports, s’achève. Le scrutin visait à élire la Chambre des députés qui doit remplacer l’Assemblée du peuple issue des élections organisées de novembre 2011 à janvier 2012. Dominée par les partis Liberté et justice, issu des Frères musulmans, et Al-Nour (salafiste), celle-ci avait été dissoute par la Haute Cour cons […] Lire la suite

31 octobre 2015
Égypte – Russie. Crash d’un avion de ligne russe dans le Sinaï.

Un Airbus A-321 de la compagnie charter russe Kogalymavia qui reliait Charm el-Cheikh à Saint-Pétersbourg s’écrase dans le Sinaï. Les deux cent vingt-quatre passagers et membres d’équipage sont tués. Il s’agit de la catastrophe aérienne la plus meurtrière de l’histoire de la Russie. Les premières constatations indiquent que l’appareil s’est disloqué en vol. Province du Sinaï, la branche égyptienne […] Lire la suite

6 août 2015
Égypte. Inauguration de l’extension du canal de Suez.

Le président Abdel Fattah al-Sissi inaugure l’extension du canal de Suez, ordonnée dès son arrivée au pouvoir en mai 2014, lors d’une cérémonie organisée à Ismaïlia, à laquelle participent plusieurs chefs d’État et de gouvernement. Le président français François Hollande est l’invité d’honneur. La frégate multimissions Fremm et trois des avions Rafale vendus par la France à l’Égypte en février par […] Lire la suite

1er-16 juillet 2015
Égypte. Recrudescence des violences revendiquées par l’État islamique.

Le 1er, environ soixante-dix combattants armés attaquent une quinzaine de positions de l’armée dans le nord de la péninsule du Sinaï, causant la mort de dizaines de soldats et de civils. Cette offensive sans précédent est revendiquée par « Province du Sinaï », nom adopté par le groupe islamiste Ansar beit al-Maqdis après son allégeance à l’organisation État islamique (E.I.)  […] Lire la suite

29 juin 2015
Égypte. Assassinat du procureur général.

Au Caire, la veille du deuxième anniversaire du renversement du président Mohammed Morsi, un attentat blesse mortellement le procureur général du pays, Hicham Barakat. Celui-ci était l’artisan des poursuites massives engagées par le pouvoir contre la confrérie des Frères musulmans. Les soupçons se portent vers Province du Sinaï, nom adopté par le groupe djihadiste Ansar beit al-Maqdis qui a prêté  […] Lire la suite

16 mai 2015
Égypte. Condamnation à mort de l’ancien président Mohammed Morsi.

Le tribunal du Caire condamne à mort l’ancien président Mohammed Morsi, renversé en juillet 2013, ainsi qu’une centaine de responsables de la confrérie des Frères musulmans, à l’issue de deux procès relatifs à une évasion collective, des actes de violence commis pendant le soulèvement de 2011 et des actes d’espionnage au profit du Hamas palestinien, du Hezbollah libanais et des Gardiens de la révo […] Lire la suite

11-21 avril 2015
Égypte. Première condamnation de l’ancien président Mohammed Morsi.

Le 11, le grand mufti, dont l’avis est requis, valide la condamnation à mort prononcée en avril 2014 contre l’ancien guide suprême de la confrérie des Frères musulmans Mohamed Badie. Le 21, le tribunal du Caire condamne l’ancien président Mohammed Morsi à vingt ans de prison pour sa responsabilité dans la mort de manifestants en décembre 2012. Il s’agit du premier des six procès intentés contre l’ […] Lire la suite

16 février 2015
France – Égypte. Vente d'avions militaires Rafale.

Au Caire, à l'issue de cinq mois de négociations, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian signe avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi un contrat de vente d'équipement militaire, incluant vingt-quatre avions de combat Rafale ainsi qu'une frégate et des missiles, pour un montant de 5,2 milliards d'euros. Il s'agit de la première vente à l'étranger de l'avion du groupe Dassau […] Lire la suite

29 janvier 2015
Égypte. Attaques djihadistes dans le Sinaï.

Des attaques coordonnées menées par la branche égyptienne de l'État islamique contre onze objectifs militaires dans le nord du Sinaï font au moins trente morts. Il s'agit de la plus vaste opération djihadiste contre les forces de sécurité depuis la chute du régime des Frères musulmans. […] Lire la suite

25 janvier 2015
Égypte. Manifestations meurtrières au Caire.

Vingt-trois personnes au moins sont tuées au Caire dans la répression des manifestations commémorant le début de l'insurrection de 2011. La mort filmée en direct d'une militante socialiste, Chaymaa al-Sabbagh, tuée par la police, suscite une vive émotion. […] Lire la suite

13-26 janvier 2015
Égypte. Décisions judiciaires concernant le clan Moubarak.

Le 13, la Cour de cassation annule la condamnation à trois ans de prison pour corruption, prononcée en mai 2013 à l'encontre de l'ancien président Hosni Moubarak, dernière peine qui justifiait sa détention. Elle annule également la condamnation dans la même affaire d'Alaa et Gamal Moubarak, les deux fils du président déchu. Les trois hommes doivent être rejugés. Par ailleurs, le procureur général  […] Lire la suite

2014

29 novembre 2014
Égypte. Non-lieu en faveur d'Hosni Moubarak.

La cour d'appel du Caire rend une décision de non-lieu, pour vice de procédure, en faveur de l'ancien président Hosni Moubarak, condamné à la prison à vie en juin 2012 pour sa responsabilité dans la mort de centaines de manifestants lors de l'insurrection de janvier 2011 qui avait entraîné sa chute. L'ancien raïs bénéficie également d'un non-lieu dans une affaire de corruption jugée le même jour.  […] Lire la suite

21-23 juin 2014
Égypte. Poursuite de la répression judiciaire.

Le 21, le tribunal de Minieh confirme la condamnation à mort de cent quatre-vingt-trois accusés sur les six cent quatre-vingt-trois personnes condamnées en avril pour l'attaque d'un commissariat et le meurtre d'un policier. Le 23, à l'issue d'un procès ouvert en février, un tribunal du Caire condamne trois journalistes de la chaîne qatarie Al-Jazeera English – un Australien, un Canado-Égyptien et  […] Lire la suite

26-28 mai 2014
Égypte. Élection d'Abdel Fattah al-Sissi à la présidence.

Du 26 au 28 se tient l'élection présidentielle dont la durée a été prolongée d'une journée en raison du faible taux de participation. Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, homme fort du régime militaire, est élu au premier tour avec 96,9 p. 100 des suffrages. Son seul challenger était Hamdine Sabahi, figure de la révolution de 2011. Le taux officiel de participation est de 47,5 p. 100.  […] Lire la suite

28 avril 2014
Égypte. Nouvelles condamnations à mort massives de Frères musulmans.

Le tribunal de Minieh, en Moyenne-Égypte, condamne à mort six cent quatre-vingt-trois personnes originaires du village d'El-Adaoua pour l'attaque du commissariat et le meurtre d'un policier en août 2013, lors d'une émeute qui avait éclaté à la suite de la répression meurtrière d'une manifestation favorable à l'ancien président Mohammed Morsi au Caire. Les condamnés sont présentés comme partisans d […] Lire la suite

24-26 mars 2014
Égypte. Condamnations à mort massives.

Le 24, le tribunal de Minieh, en Moyenne-Égypte, condamne à la peine de mort, après une parodie de procès, cinq cent vingt-neuf partisans de l'ancien président Mohammed Morsi, renversé en juillet 2013. En août 2013, après la répression meurtrière d'une manifestation pro-Morsi au Caire, une foule en colère avait investi le commissariat de Matay, dans la province de Minieh, causant la mort d'un poli […] Lire la suite

16-25 février 2014
Égypte. Attentat contre des étrangers et démission du gouvernement.

Le 16, un attentat à la bombe visant un autocar de touristes près de Taba, dans le Sinaï, cause la mort de trois pèlerins sud-coréens et du chauffeur. Il s'agit du premier attentat dirigé contre des étrangers dans le pays depuis avril 2009. Le 24, le Premier ministre intérimaire Hazem al-Beblaoui annonce la démission de son gouvernement en place depuis le renversement du président Mohammed Morsi e […] Lire la suite

14-27 janvier 2014
Égypte. Référendum constitutionnel et candidature du maréchal al-Sissi à l'élection présidentielle.

Les 14 et 15, le texte révisé de la Constitution voté par l'Assemblée constituante en décembre 2013 est soumis à référendum. Le scrutin est boycotté par les Frères musulmans. La nouvelle Loi fondamentale est adoptée par 97 p. 100 des électeurs. Le taux de participation est de 36 p. 100. Le 24, Le Caire est le théâtre de quatre attentats – dont trois visent les forces de l'ordre – qui font au moins […] Lire la suite

2013

1er-25 décembre 2013
Égypte. Les Frères musulmans décrétés organisation terroriste.

Le 1er, l'Assemblée constituante vote le texte révisé de la Loi fondamentale adoptée en décembre 2012 sous le régime des Frères musulmans et qui avait été suspendue à la suite de la destitution par l'armée du président Mohammed Morsi en juillet. La nouvelle mouture de la Constitution continue de reconnaître la charia comme « principale source du droit », mais interdit les pa […] Lire la suite

4-26 novembre 2013
Égypte. Ajournement du procès de Mohammed Morsi sur fond de tensions.

Le 4 s'ouvre au Caire le procès de l'ancien président Mohammed Morsi, destitué par l'armée en juillet et accusé d'incitation au meurtre de manifestants pour des faits remontant à décembre 2012. Le procès est aussitôt ajourné en raison du refus de Mohammed Morsi, lequel conteste la légitimité de la procédure, de se faire assister par un avocat. Le 12, la justice décide la levée de l'état d'urgence  […] Lire la suite

6-30 octobre 2013
Égypte. Poursuite de la répression des Frères musulmans.

Le 6, jour de la célébration du quarantième anniversaire de la victoire de l'armée égyptienne sur les forces israéliennes, la répression des manifestations organisées au Caire à l'appel des Frères musulmans fait au moins quarante-cinq morts. Le 9, le gouvernement annonce la dissolution officielle de l'association des Frères musulmans. Le 30, la police arrête Essam Al-Arian, le numéro deux du parti […] Lire la suite

3-23 septembre 2013
Égypte. Offensive du pouvoir contre les Frères musulmans.

Le 3, un tribunal militaire condamne une cinquantaine de membres des Frères musulmans qui avaient affronté les forces de l'ordre en août. L'un d'entre eux est condamné à la prison à vie. Le même jour, la justice ordonne la fermeture définitive de quatre chaînes de télévision jugées favorables au président Mohammed Morsi, destitué en juillet. Le 5, une tentative d'attentat est perpétrée contre le m […] Lire la suite

7-22 août 2013
Égypte. Répression meurtrière des partisans de Mohammed Morsi.

Le 7, le président par intérim Adly Mansour rejette sur les Frères musulmans la responsabilité de l'échec de la médiation internationale qui s'était mise en place au lendemain de la destitution par l'armée du président Mohammed Morsi, en juillet. À l'issue de la période de ramadan, le Premier ministre Hazem El Beblaoui réitère la demande faite aux partisans du président déchu de quitter les deux l […] Lire la suite

1er-31 juillet 2013
Égypte. Destitution du président Mohammed Morsi.

Le 1er, à la suite de l'essor, à la fin de juin, du mouvement populaire exigeant le départ du président Mohammed Morsi, l'armée lance un ultimatum de 48 heures aux deux camps pour trouver un accord, sous peine d'imposer sa propre « feuille de route ». Le 2, tandis que les défections se multiplient dans les rangs du gouvernement, Mohammed Morsi rejette l'ultimatum de l'armée  […] Lire la suite

28-30 juin 2013
Égypte. Manifestations massives réclamant le départ du président Mohammed Morsi.

Le 28, des dizaines de manifestations hostiles ou favorables au président Mohammed Morsi, certaines très violentes, se déroulent dans le pays. Trois personnes sont tuées. L'opposition au régime des Frères musulmans est menée par des militants de gauche qui ont lancé, fin avril, une pétition en faveur de la destitution du chef de l'État, dans le but de saisir la Haute Cour constitutionnelle. Ceux-c […] Lire la suite

9 mars 2013
Égypte. Fin des émeutes à Port-Saïd.

Le calme revient à Port-Saïd à la suite du remplacement, salué par la population, des forces de police stationnées dans la ville par des unités de l'armée. Les émeutes, qui ont fait quelque quarante morts dans la ville depuis janvier 2013, faisaient suite à la condamnation à mort de supporters du club de football local, jugés responsables des violences meurtrières survenues dans le stade de la vil […] Lire la suite

1er-26 février 2013
Égypte. Poursuite de la crise politique.

Le 1er, au Caire, les opposants au président Mohammed Morsi, qui manifestent violemment depuis le deuxième anniversaire du déclenchement de la révolution, en janvier, donnent l'assaut au Conseil de la choura et au palais présidentiel. Un manifestant est tué par les forces de l'ordre autorisées à tirer à balles réelles. Les images télévisées du passage à tabac d'un manifestan […] Lire la suite

25-29 janvier 2013
Égypte. Flambée de violences contre le régime de Mohammed Morsi.

Le 25, à Suez, des violences meurtrières marquent la célébration du deuxième anniversaire du déclenchement du soulèvement contre le régime d'Hosni Moubarak, qui avait pris naissance dans cette ville. Le 26, la justice condamne à mort vingt et un supporters du club de football de Port-Saïd, jugés responsables des violences ayant entraîné la mort de soixante-quatorze personnes dans le stade de la vi […] Lire la suite

2012

5-25 décembre 2012
Égypte. Adoption par référendum de la nouvelle Constitution.

Le 5, au Caire, des affrontements entre opposants et partisans du chef de l'État Mohammed Morsi autour du palais présidentiel d'Héliopolis causent la mort de plusieurs manifestants. Ce sont les premiers civils tués lors d'affrontements depuis la révolution de janvier 2011. Les opposants réclamaient l'annulation du décret de novembre qui octroie des pouvoirs extraordinaires au président Morsi, ains […] Lire la suite

22-23 novembre 2012
Égypte. Extension controversée des pouvoirs du président Mohammed Morsi.

Le 22, le président Mohammed Morsi s'octroie par décret le pouvoir de prendre « toutes les mesures nécessaires afin de protéger la révolution » jusqu'à l'adoption de la nouvelle Constitution. Il interdit notamment aux juges de contester ses décisions et de dissoudre l'Assemblée constituante, dominée par les Frères musulmans, qui est l'objet de nombreux recours judiciaires. Il limoge le procureur g […] Lire la suite

5-21 août 2012
Égypte – Israël. Attaque d'un poste-frontière par un commando islamiste.

Le 5, un commando venu d'Égypte pénètre en territoire israélien à bord d'un véhicule blindé, après avoir attaqué le poste-frontière de Karm Abou Salem entre Israël, l'Égypte et la bande de Gaza, et tué seize gardes-frontières égyptiens. Les membres du commando sont tués par l'armée israélienne. L'armée égyptienne met en cause des activistes islamistes venus de la bande de Gaza et du Sinaï, et déci […] Lire la suite

2-12 août 2012
Égypte. Mise à l'écart du maréchal Hussein Tantaoui.

Le 2, l'universitaire Hicham Qandil, nommé Premier ministre par le président Mohammed Morsi en juillet, prête serment. Son gouvernement, principalement composé de technocrates, ne compte que deux ministres membres du parti Liberté et Justice, émanation de la confrérie des Frères musulmans. Six membres du gouvernement sortant nommé par le Conseil suprême des forces armées (C.S.F.A.) conservent leur […] Lire la suite

8-24 juillet 2012
Égypte. Épreuve de force entre le président Mohammed Morsi et la justice, et nomination d'un Premier ministre.

Le 8, le président Mohammed Morsi annule, par décret, la dissolution du nouveau Parlement dominé par les islamistes, qui avait été décidée en juin par le Conseil suprême des forces armées, sur décision de la Haute Cour constitutionnelle. Le 9, la Haute Cour constitutionnelle rejette la décision de Mohammed Morsi et rappelle que ses jugements « sont contraignants pour toutes les institutions de l'É […] Lire la suite

2-24 juin 2012
Égypte. Dissolution du Parlement et élection de Mohammed Morsi à la présidence.

Le 2, le tribunal pénal du Caire condamne à la prison à vie l'ancien président Hosni Moubarak et son ancien ministre de l'Intérieur Habib al-Adly, coupables de « ne pas avoir empêché qu'on ouvre le feu sur les manifestants », lors de l'insurrection de janvier 2011. Huit cent quarante-six personnes avaient été tuées. Le procureur avait réclamé la peine de mort à l'encontre de l'ancien raïs. Les six […] Lire la suite

23-24 mai 2012
Égypte. Premier tour de l'élection présidentielle.

Les 23 et 24 se tient le premier tour de l'élection présidentielle. Le candidat des Frères musulmans Mohammed Morsi arrive en tête, avec 24,8 p. 100 des suffrages. Il sera opposé au second tour à Ahmed Chafik, dernier Premier ministre du président déchu Hosni Moubarak, qui recueille 23,7 p. 100 des voix. Le candidat nassérien Hamdin Sabahi obtient 20,7 p. 100 des suffrages, l'islamiste modéré Abde […] Lire la suite

10-17 avril 2012
Égypte. Invalidation de candidatures majeures à l'élection présidentielle.

Le 10, le tribunal administratif du Caire ordonne la dissolution de la commission chargée de rédiger la Constitution. Boycottée par les partis libéraux, celle-ci avait été mise en place par le Parlement dominé par les Frères musulmans et les salafistes. Le 17, la commission électorale exclut dix candidats à l'élection présidentielle prévue en mai, en raison d'irrégularités dans leurs dossiers. Par […] Lire la suite

1er-2 février 2012
Égypte. Violences meurtrières.

Le 1er, à Port-Saïd, des affrontements entre supporters, à l'issue d'un match de football opposant une équipe de la ville à une équipe du Caire, provoquent la mort d'au moins soixante-quatorze personnes. Pourchassés par les supporters de Port-Saïd – favorables au Conseil suprême des forces armées (C.S.F.A.) au pouvoir –, les supporters du Caire, qui ont été des acteurs de pr […] Lire la suite

3-25 janvier 2012
Égypte. Victoire des islamistes à l'issue des élections législatives.

Du 3 au 11 se déroule, dans neuf gouvernorats, la troisième et dernière phase des élections législatives commencées à la fin de 2011. Le 21, les résultats officiels du scrutin sont annoncés: ils confirment la victoire des formations islamistes. Le taux de participation est de 62 p. 100. La liste Liberté et Justice des Frères musulmans arrive largement en tête, avec 47 p. 100 des suffrages et 235 s […] Lire la suite

2011

5-24 décembre 2011
Égypte. Suite des élections législatives dans un climat de violences.

Les 5 et 6 se déroule le second tour de la première phase des élections législatives commencée en novembre et remportée par les listes islamistes. Le 14 débute la deuxième phase des élections législatives, dans neuf autres gouvernorats du pays, ruraux pour la plupart. Le second tour aura lieu les 21 et 22. Le 16, les forces de l'ordre évacuent le sit-in établi depuis novembre par des opposants dev […] Lire la suite

18-28 novembre 2011
Égypte. Reprise de la contestation et début des élections législatives.

Le 18, des dizaines de milliers de manifestants, parmi lesquels une majorité de membres de l'organisation des Frères musulmans et de salafistes, réinvestissent la place Tahrir, haut lieu de la révolution au Caire. Ils exigent du Conseil supérieur des forces armées (C.S.F.A.), qui dirige le pays par intérim depuis la chute du régime d'Hosni Moubarak en février, qu'il se tienne à l'écart des travaux […] Lire la suite

9 octobre 2011
Égypte. Violences meurtrières à l'encontre des coptes.

Le 9, au Caire, des affrontements violents opposent les forces de l'ordre et des bandes de jeunes armés (les baltagiya) à des manifestants coptes, faisant vingt-quatre morts et plus de deux cents blessés. La minorité chrétienne, qui proteste contre la recrudescence des violences à son encontre, dénonce la responsabilité du Conseil suprême des forces armées au pouvoir dans l'imp […] Lire la suite

18-22 août 2011
Israël – Autorité palestinienne – Égypte. Tensions croissantes à la suite d'une série d'attentats.

Le 18, plusieurs attentats commis dans le sud d'Israël, près d'Eilat, aux abords des frontières égyptienne et jordanienne, causent la mort de huit Israéliens. Sept des assaillants sont tués. Mettant en cause des terroristes palestiniens « venus de la bande de Gaza via l'Égypte », le ministre israélien de la Défense Ehoud Barak dénonce « l'affaiblissement du contrôle de l'Égypte sur la péninsule du […] Lire la suite

1er-15 août 2011
Égypte. Ouverture du procès de Hosni Moubarak.

Le 1er, la police évacue brutalement la place Tahrir, au Caire. Haut lieu de la contestation qui a provoqué la chute du président Moubarak en février, celle-ci avait été réinvestie par les manifestants en juillet. Le 3, au Caire, se déroule la première audience, retransmise à la télévision, du procès de l'ancien chef de l'État Hosni Moubarak, inculpé de « meurtres et tentati […] Lire la suite

8-31 juillet 2011
Égypte. Reprise des manifestations de mécontentement.

Le 8, au Caire, des milliers de manifestants déçus par la lenteur des réformes réinvestissent la place Tahrir, haut lieu de la révolte contre le régime de Hosni Moubarak. Ils réclament le départ du maréchal Mohammed Hussein Tantaoui, chef du Conseil suprême des forces armées et chef de l'État par intérim. Absents des manifestations qui ont suivi le départ du président Moubarak en février, les Frèr […] Lire la suite

3-30 avril 2011
Égypte. Poursuite de la contestation.

Le 3 s'ouvre au Caire le procès de l'ancien ministre de l'Intérieur Habib el-Adly, poursuivi pour blanchiment d'argent, détournement de fonds et pour avoir ordonné de tirer sur les manifestants pendant le soulèvement populaire.Le 8, des centaines de milliers de personnes réunies sur la place Tahrir demandent de nouveau le jugement de l'ancien président Hosni Moubarak, dénonçant l'attitude du Conse […] Lire la suite

3-30 mars 2011
Égypte. Nomination d'un nouveau Premier ministre.

Le 3, le Conseil suprême des forces armées (C.S.F.A.) annonce la démission du gouvernement d'Ahmed Shafiq et la nomination au poste de Premier ministre d'Essam Sharaf, un ancien ministre qui a participé au mouvement de révolte ayant abouti au départ du président Moubarak, et dont le nom était proposé par la Coalition des jeunes de la révolution qui mène la contestation. Le 19, à l'issue d'un référ […] Lire la suite

1er-28 février 2011
Égypte. Chute du président Hosni Moubarak.

Le 1er, une manifestation sans précédent rassemble dans les rues du Caire et des grandes villes du pays plus d'un million de personnes qui réclament le départ du président Moubarak. Dans la soirée, le chef de l'État déclare qu'il se retirera de la vie politique au terme de son mandat, en septembre. Hosni Moubarak s'engage à favoriser une transition pacifique du pouvoir en mo […] Lire la suite

17-31 janvier 2011
Égypte. Mouvement de contestation contre le président Hosni Moubarak.

Le 17, un homme en situation de détresse économique tente de s'immoler par le feu devant le Parlement, au Caire. Les cas d'immolation par le feu se multiplient les jours suivants. Le 25, des milliers de personnes inspirées par le mouvement de révolte en Tunisie et mobilisées par le biais des réseaux sociaux d'Internet manifestent au Caire et dans les villes du delta du Nil pour réclamer le départ  […] Lire la suite

1er-6 janvier 2011
Égypte. Attentat contre la communauté copte.

Le 1er, au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, l'explosion d'une voiture piégée déclenchée par un kamikaze devant l'église copte des Deux-Saints, à Alexandrie, à la sortie de la messe, fait vingt et un morts parmi les fidèles chrétiens. Les autorités évoqueront une origine terroriste extérieure au pays. Les jours suivants, les forces antiémeutes dispersent des manifestan […] Lire la suite

2010

1er-5 décembre 2010
Égypte. Élections législatives boycottées par l'opposition.

Le 1er, les principales formations islamiques et laïques de l'opposition annoncent leur retrait des élections législatives en cours, en raison des fraudes et des violences qui ont marqué le premier tour, le 28 novembre. Le 5, à l'issue du second tour de scrutin, le Parti national démocratique du président Hosni Moubarak domine le nouveau Parlement, avec 420 sièges sur 508 él […] Lire la suite

6 janvier 2010
Égypte. Violences anticoptes meurtrières en Haute-Égypte.

Une fusillade visant des fidèles assistant à la messe de Noël copte, à Nagaa Hammadi, en Haute-Égypte, provoque la mort de six coptes et d'un policier. Les membres de cette minorité chrétienne sont régulièrement la cible de violences de la part de musulmans et s'estiment victimes de discrimination. Il s'agit des plus graves affrontements interconfessionnels depuis 2000. […] Lire la suite

6-10 janvier 2010
Israël – Autorité palestinienne – Égypte. Incident et polémiques autour de la frontière.

Le 6, un garde-frontière égyptien est tué par balle lors d'affrontements avec des Palestiniens gazaouis à la suite du refus des autorités égyptiennes de laisser un convoi d'aide humanitaire pénétrer dans la bande de Gaza soumise au blocus israélien depuis juin 2007. La tension monte à la frontière depuis la décision du Caire de construire une barrière souterraine pour empêcher la contrebande de ma […] Lire la suite

2006

24 avril 2006
Égypte. Triple attentat meurtrier à Dahab.

Un triple attentat à la bombe fait dix-huit morts à Dahab, une station balnéaire de la côte orientale du Sinaï, sur les rives de la mer Rouge, la veille de l'anniversaire de l'évacuation de la péninsule par Israël en 1982. Il s'agit du troisième site touristique égyptien visé par un attentat en dix-huit mois, après Taba en octobre 2004 et Charm el-Cheikh en juillet 2005. […] Lire la suite

19-20 avril 2006
France – Égypte. Visite officielle du président Jacques Chirac en Égypte.

Le 19, le président français entame sa septième visite en Égypte. Évoquant notamment, lors de la conférence de presse commune avec son homologue Hosni Moubarak, le dossier de l'aide au gouvernement palestinien, Jacques Chirac estime « injuste et politiquement maladroit de faire payer à la population palestinienne le prix » des mesures de suspension des aides à l'Autorité décidée par l'Union europé […] Lire la suite

14 février 2006
Égypte. Report des élections municipales.

Le Parlement entérine la proposition du président Hosni Moubarak de reporter à 2008 les élections municipales prévues en avril, en dépit des protestations de l'opposition. En décembre 2005, les Frères musulmans ont obtenu un succès inattendu aux élections législatives et le maintien des municipales en avril aurait pu constituer pour le parti islamiste un nouveau tremplin. Les changements constitut […] Lire la suite

2005

7 décembre 2005
Égypte. Percée des Frères musulmans aux élections législatives.

Au terme de la dernière journée des élections législatives entamées le 9 novembre, le Parti national démocrate au pouvoir arrive en tête avec 326 députés sur 444, dont 179 « indépendants » dissidents n'ayant pas obtenu l'investiture officielle. Les Frères musulmans effectuent une percée spectaculaire en obtenant 88 élus – six fois plus que dans le Parlement sortant. L'opposition non islamiste obti […] Lire la suite

7 septembre 2005
Égypte. Réélection du président Hosni Moubarak au suffrage universel direct.

L'élection présidentielle est, pour la première fois, pluraliste et organisée au suffrage universel direct. Jusqu'à la modification de la Constitution par référendum en mai, le Parlement désignait un candidat unique à la présidence qui était ensuite plébiscité par les électeurs. Dix candidats se présentent. Le président Hosni Moubarak, au pouvoir depuis octobre 1981, est réélu pour un cinquième ma […] Lire la suite

23-24 juillet 2005
Égypte. Attentats meurtriers à Charm el-Cheikh.

Le 23, une série de trois attentats-suicides à la voiture piégée fait environ soixante-dix morts – dont une quinzaine d'étrangers – à Charm el-Cheikh, principale station balnéaire du pays, située sur les rivages de la mer Rouge, dans le sud du Sinaï. En ce jour de fête nationale devait s'ouvrir le procès des auteurs présumés des attentats de Taba qui avaient fait trente-quatre morts en octobre 200 […] Lire la suite

10-25 mai 2005
Égypte. Adoption d'une réforme constitutionnelle relative à l'élection présidentielle.

Le 10, le Parlement, dominé par le Parti national démocrate du président Hosni Moubarak, adopte une révision constitutionnelle qui autorise les candidatures multiples à l'élection présidentielle. Jusqu'à présent, un candidat unique était désigné par le Parlement avant d'être soumis à un plébiscite. L'opposition dénonce toutefois « une réforme cosmétique », en raison des conditions exigées des cand […] Lire la suite

7-30 avril 2005
Égypte. Attentats-suicides au Caire.

Le 7, au Caire, un attentat à la bombe provoque la mort de quatre personnes, dont deux Français et un Américain, en plus du kamikaze. Il s'agit du premier attentat visant des touristes en Égypte depuis ceux qui avaient frappé la région de Taba en octobre 2004. Le mouvement islamiste Jamaa Islamiya, responsable d'opérations terroristes dans les années 1990, dénonce cet attentat.Le 30, deux autres a […] Lire la suite

2004

3-17 janvier 2004
Égypte. Crash aérien au large de Charm el-Cheikh.

Le 3, un Boeing-737 de la compagnie charter égyptienne Flash Airlines qui assurait la liaison entre Charm el-Cheikh et Paris via Le Caire s'abîme en mer Rouge quelques minutes après son décollage. Il n'y a pas de survivants parmi les cent quarante-huit personnes qui se trouvaient à bord, dont cent trente-trois touristes français – l'avion était affrété par des voyagistes français. L'accident relan […] Lire la suite

2000

16 novembre 2000
Égypte. Recul du P.N.D. au pouvoir lors des élections législatives.

Les élections législatives, entamées le 18 octobre, sont marquées par le recul du Parti national démocratique (P.N.D.) du président Hosni Moubarak et les progrès de l'opposition. Ces résultats s'expliquent par la diminution des fraudes, le scrutin étant placé sous le contrôle de la justice, et par la volonté exprimée par le chef de l'État de voir « l'opposition mieux représentée au Parlement ». Le […] Lire la suite

24-26 février 2000
Vatican – Égypte. Visite du pape Jean-Paul II en Égypte.

Le 24, le pape Jean-Paul II entame sa première visite en Égypte. Ce voyage intervient moins de deux mois après les affrontements entre musulmans et coptes qui ont fait une vingtaine de morts parmi cette communauté chrétienne, en janvier, à Al Kocheh, ville à majorité copte située à 450 kilomètres au sud du Caire. Le souverain pontife, qui prône la paix dans la région ainsi qu'entre les religions,  […] Lire la suite

2 janvier 2000
Égypte. Violences meurtrières contre des coptes.

À la suite d'un incident entre un marchand copte et un client musulman, des centaines de personnes investissent le village à majorité chrétienne d'Al Kocheh, dans la province de Sohag, où le courant islamiste semble influent. Le bilan officiel des violences s'élève à vingt morts, tous chrétiens sauf un. Le couvre-feu n'empêche pas la poursuite des troubles. […] Lire la suite

1999

26 septembre 1999
Égypte. Le président Hosni Moubarak plébiscité.

Le plébiscite en faveur de la reconduction du président Hosni Moubarak recueille 94 p. 100 de votes favorables. Celui-ci avait été désigné candidat par le Parlement où la majorité gouvernementale détient 90 p. 100 des sièges. L'opposition réclame la nomination d'un vice-président et la réforme du mode de scrutin présidentiel. […] Lire la suite

1997

17-23 novembre 1997
Égypte. Attentat meurtrier contre des touristes à Louxor.

Le 17, un commando armé ouvre le feu sur un groupe de touristes, à Louxor, en Haute-Égypte, tuant 67 personnes dont 57 étrangers, pour la plupart suisses. Plusieurs membres du commando sont tués. Cette opération, la plus meurtrière depuis le début des violences islamistes, en mars 1992, est revendiquée par la Jamaa Islamiya. Affaiblissant le régime du président Moubarak, l'attentat atteint égaleme […] Lire la suite

18 septembre 1997
Égypte. Attentat contre des touristes.

Trois hommes armés attaquent un bus qui transportait des touristes allemands, au Caire, tuant dix personnes, dont six vacanciers. Deux des auteurs de l'attentat, qui sont arrêtés, sont présentés par les autorités comme des « malades mentaux ». Cette version, qui traduirait la volonté du gouvernement de ne pas décourager le tourisme, est contestée par une partie de l'opinion qui met en cause les ex […] Lire la suite

1996

18-20 avril 1996
Égypte. Attentat islamiste meurtrier contre des touristes.

Le 18, dix-huit personnes, en majorité des touristes grecs, sont tuées par balles devant un hôtel proche du Caire par un groupe armé qui prend la fuite. Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier depuis celui qui avait causé la mort d'une centaine de policiers tués par des islamistes après l'assassinat du président Anouar el-Sadate, en octobre 1981. C'est la première fois que des touristes sont tué […] Lire la suite

4-8 avril 1996
France – Liban – Égypte. Visite officielle du président Jacques Chirac à Beyrouth et au Caire.

Du 4 au 6, Jacques Chirac effectue la première visite d'un président français au Liban depuis l'indépendance de ce pays, en 1943. Le 4, dans un discours prononcé devant le Parlement, il défend la « souveraineté » et l'« indépendance » du Liban et appelle les forces israéliennes et syriennes à se retirer du pays à l'occasion de la conclusion d'un accord de paix entre Jérusalem et Damas. En outre, i […] Lire la suite

1995

6 décembre 1995
Égypte. Victoire du pouvoir aux élections législatives contestées.

Le Parti national démocrate, formation du président Moubarak, remporte les élections législatives, avec 317 des 444 mandats en jeu, auxquels il faut ajouter 113 députés « indépendants », favorables au pouvoir. L'opposition n'obtient que 14 élus : 6 députés libéraux du parti Wafd, 5 postcommunistes du Rassemblement progressiste, 1 élu nassérien, 1 élu libéral socialiste et 1 élu ouvrier. Les coptes […] Lire la suite

26 juin-4 juillet 1995
Égypte. Attentat contre le président Hosni Moubarak et regain de tension avec le Soudan.

Le 26, le président égyptien Hosni Moubarak échappe à un attentat, à Addis-Abeba, en Éthiopie, où il venait d'arriver pour participer au sommet de l'Organisation de l'unité africaine. Il rentre aussitôt au Caire. Le raïs met en cause les extrémistes islamistes, déjà responsables de l'assassinat d'Anouar el-Sadate, en octobre 1981, et contre lesquels le gouvernement conduit une sévère répression. I […] Lire la suite

1993

18 août 1993
Égypte. Le ministre de l'Intérieur cible d'un attentat islamiste.

Le ministre de l'Intérieur, le général Hassan Al Alfi, est blessé au cours de la fusillade qui suit un attentat à la bombe causant la mort de cinq personnes, au Caire. Cette action, revendiquée par divers groupes extrémistes islamistes, témoigne d'une recrudescence de la violence terroriste qui sévit dans le pays depuis 1992, et qui a fait plus de cent cinquante morts parmi les forces de l'ordre,  […] Lire la suite

9-10 mars 1993
Égypte. Recrudescence des actions terroristes islamistes.

Le 9 s'ouvre dans la banlieue du Caire, devant un tribunal militaire, le procès de quarante-neuf extrémistes musulmans, dont sept en fuite, présumés responsables d'attentats terroristes.Les 9 et 10, après que le président Hosni Moubarak a menacé les terroristes d'une « guerre totale », des opérations de police dirigées contre des islamistes au Caire et à Assouan font vingt-trois morts. De nombreus […] Lire la suite

1992

3-21 décembre 1992
Égypte. Durcissement de la répression anti-islamiste.

Le 3, lors de deux procès distincts, la Haute Cour militaire d'Alexandrie condamne trente-neuf extrémistes musulmans appartenant aux organisations d'Al Jihad et des Vétérans d'Afghanistan pour tentative de renversement du régime et terrorisme. Huit d'entre eux sont condamnés à mort, dont sept par contumace. C'est la première fois depuis l'assassinat du président Anouar el-Sadate, en novembre 1981, […] Lire la suite

12-15 novembre 1992
Égypte. Attentats islamistes contre des touristes.

Le 12, six touristes allemands et deux accompagnateurs égyptiens sont blessés par balles lors d'un attentat perpétré par un commando se réclamant des Groupements islamistes, à Qena, en Haute-Égypte. Près de deux cents membres de cette formation intégriste clandestine avaient été arrêtés deux jours plus tôt à Assiout. C'est le premier attentat de cette ampleur depuis le début des actions menées con […] Lire la suite

12 octobre 1992
Égypte. Séisme meurtrier au Caire.

Un séisme de 5,9 degrés de magnitude sur l'échelle de Richter, dont l'épicentre se situe à 50 kilomètres au sud-ouest du Caire, cause la mort d'environ cinq cent cinquante personnes et provoque d'importants dégâts dans la capitale, où trois cent cinquante maisons et immeubles vétustes s'écroulent. Des dizaines de milliers de personnes se trouvent sans abri. […] Lire la suite

1991

25 mai 1991
Égypte. Annulation de 50 p. 100 de la dette publique.

Au terme de trois jours de négociations avec les représentants des pays créditeurs regroupés au sein du Club de Paris, l'Égypte obtient une annulation de 50 p. 100 de sa dette publique. Deuxième pays à bénéficier d'un tel traitement de faveur, après la Pologne en mars, l'Égypte obtient ainsi les bénéfices de sa participation à la guerre contre l'Irak. Avec cet accord, portant sur environ 18 millia […] Lire la suite

1990

6 décembre 1990
Égypte. Élections législatives.

Au terme du second tour d'un scrutin marqué par des incidents meurtriers, le Parti national démocrate du président Hosni Moubarak s'assure plus des deux tiers des sièges du Parlement. Le parti Néo-Wafd, le Parti socialiste du travail, les Frères musulmans et le Parti libéral avaient décidé de boycotter ces élections anticipées. […] Lire la suite

4 février 1990
Égypte. Neuf touristes israéliens victimes d'un attentat.

Le 4, un attentat perpétré par deux hommes masqués contre un autocar transportant des touristes israéliens, près d'Ismaïlia, cause la mort de neuf personnes. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière dirigée contre des Israéliens en Égypte depuis la conclusion du traité de paix de 1979. Le président Hosni Moubarak condamne aussitôt « le lâche crime visant à saboter les efforts de paix » et télépho […] Lire la suite

1989

27 décembre 1989
Égypte – Syrie. Rétablissement des relations diplomatiques.

Le rétablissement des relations diplomatiques entre Le Caire et Damas marque la fin de l'ostracisme qui frappait l'Égypte au sein du camp arabe depuis la visite du président Anouar el-Sadate à Jérusalem, en 1977, et permet à la Syrie de sortir de son isolement politique au Proche-Orient. […] Lire la suite

16-17 octobre 1989
Égypte – Libye. Amorce d'une normalisation des relations.

Le 16, le colonel Kadhafi se rend pour la première fois depuis seize ans en Égypte, où il rencontre le président Hosni Moubarak à Marsa Matruh.Le 17, les discussions se poursuivent à Tobrouk en Libye, les deux chefs d'État privilégiant le règlement de questions pratiques. Le normalisation des rapports égyptolibyens est engagée, sans toutefois que soit envisagé le rétablissement des relations diplo […] Lire la suite

6-23 octobre 1989
Israël – Égypte – États-Unis. Rejet par Israël du plan Moubarak pour la paix au Proche-Orient et acceptation du plan américain.

Le 6, le gouvernement israélien rejette, sous la pression du Likoud, le plan de paix du président égyptien Hosni Moubarak, qui prévoit la réunion au Caire d'une conférence regroupant Israéliens et Palestiniens de l'« intérieur » et de l'« extérieur » en vue de discuter de la mise en place du projet israélien d'élections dans les territoires occupés.Le 23, dans une lettre au secrétaire d'État améri […] Lire la suite

18 septembre 1989
Israël – Égypte. Plan de paix israélo-palestinien du président égyptien.

Le 18, Itzhak Rabin, ministre israélien de la Défense (travailliste), se rend en Égypte à l'invitation du président Hosni Moubarak, qui lui présente son plan de paix prévoyant la réunion d'une conférence israélo-palestinienne préparatoire au Caire. Élaboré au début du mois de juillet, ce plan en dix points est destiné à rendre possible l'acceptation par les Palestiniens du projet israélien d'élect […] Lire la suite

1988

24 novembre 1988
Égypte – Algérie. Reprise des relations diplomatiques entre Le Caire et Alger

Le Caire et Alger rétablissent leurs relations diplomatiques rompues en 1977 après la visite du président égyptien Anouar el-Sadate à Jérusalem. Cette décision fait suite à la reconnaissance de l'État palestinien par l'Égypte et au soutien apporté par le président Moubarak au régime algérien lors des émeutes d'octobre. […] Lire la suite

25 octobre 1988
France – Égypte. Visite du président François Mitterrand en Égypte

Le président François Mitterrand se rend en Égypte pour s'entretenir à Ismaïlia avec le président Hosni Moubarak, qu'il rencontre pour la quinzième fois. Il apporte la caution de la France au rôle joué par l'Égypte dans la rencontre d'Akaba du 22 entre Palestiniens et Jordaniens et confirme sa convergence de vue avec le président égyptien au sujet du processus de paix au Proche-Orient. […] Lire la suite

29 septembre 1988
Israël – Égypte. Attribution à l'Égypte de l'enclave de Taba

La commission d'arbitrage internationale, à qui l'Égypte et Israël avaient demandé en 1986 de régler leur différend frontalier relatif à l'enclave de Taba, sur la mer Rouge, attribue au Caire le souveraineté sur ce kilomètre carré de plage, proche d'Eilat, qu'Israël avait refusé d'évacuer lors de son retrait du Sinaï en 1982. […] Lire la suite

1987

15-22 mai 1987
Égypte. Rééchelonnement des dettes après un accord avec le F.M.I.

Le 15, le Fonds monétaire international accorde à l'Égypte un crédit « stand-by » de 325 millions de dollars. Après de longues et dures négociations, le gouvernement égyptien et le F.M.I. se sont mis d'accord sur une politique de redressement économique qui prévoit la réduction du déficit budgétaire, la libéralisation des taux de change et le relèvement progressif des taux d'intérêt.Le 22, les cré […] Lire la suite

6 avril 1987
Égypte. Percée des islamistes aux élections législatives

Environ quinze millions d'électeurs sont appelés à élire 448 députés. La participation atteint 50 p. 100 contre 43 p. 100 en mai 1984. Le Parti national démocrate (P.N.D.), la formation du président Moubarak, est en léger recul avec 346 sièges (− 44). Les Frères musulmans et autres islamistes qui, lors des précédentes élections, s'étaient alliés au Néo-Wafd (nationaliste) ont conclu cette fois-ci  […] Lire la suite

1986

10-12 décembre 1986
Égypte – France. Visite d'État du président Hosni Moubarak à Paris

Du 10 au 12, le président égyptien Hosni Moubarak vient à Paris pour une visite d'État en France, la première depuis son accession au pouvoir en octobre 1981. Rencontrant à deux reprises François Mitterrand, d'une part, et Jacques Chirac, d'autre part, il évoque avec ses interlocuteurs les graves difficultés économiques de l'Égypte, en particulier le problème du rééchelonnement de la dette. Les as […] Lire la suite

11-12 septembre 1986
Égypte – Israël. Sommet entre le président Hosni Moubarak et le Premier ministre Shimon Peres à Alexandrie

Le 11, une rencontre au sommet est organisée à Alexandrie entre le président Hosni Moubarak et Shimon Peres, Premier ministre israélien. Depuis la visite historique de Sadate à Jérusalem, en novembre 1977, une dizaine de sommets israélo-égyptiens avaient eu lieu, mais celui d'Alexandrie est le premier depuis août 1981, date de la dernière rencontre entre Sadate et Begin.Le sommet entre Hosni Mouba […] Lire la suite

19 mars 1986
Égypte – Israël. Attentats contre des fonctionnaires de l'ambassade d'Israël au Caire

Des terroristes tirent sur un véhicule de l'ambassade d'Israël, à la Foire internationale du Caire. Une fonctionnaire israélienne est tuée et les trois autres occupants du véhicule, tous Israéliens, sont grièvement blessés. L'organisation Révolution égyptienne revendique cet attentat. Le président Moubarak comme Shimon Peres déclarent que cet assassinat ne portera pas atteinte au processus de paix […] Lire la suite

25-28 février 1986
Égypte. Mutinerie de policiers au Caire et dans sa banlieue

Les 25 et 26, des milliers de conscrits membres des forces de la sécurité centrale, les brigades antiémeutes du régime, se révoltent et sortent de leurs casernes du quartier de Guizeh, aux environs du Caire, pour s'attaquer en particulier aux hôtels de luxe et aux boîtes de nuit. Le couvre-feu est instauré le 26 dans toute la région du Caire et l'armée réussit à rétablir l'ordre assez rapidement.  […] Lire la suite

17-31 janvier 1986
Israël – Espagne – Égypte. Reconnaissance d'Israël par l'Espagne, et voyage de Shimon Peres puis de Hosni Moubarak en Europe

Le 17, Felipe González, Premier ministre espagnol, annonce l'établissement de relations diplomatiques entre l'Espagne et Israël que l'Espagne était le seul État d'Europe occidentale à ne pas avoir reconnu. L'entrée de cette dernière dans la C.E.E., depuis le 1er janvier, rendait indispensable une mesure qui figurait dans le programme du Parti socialiste espagnol, au pouvoir  […] Lire la suite

1985

23-24 novembre 1985
Malte. Détournement d'un Boeing égyptien sur l'aéroport de La Valette

Le 23, un Boeing 737 d'Egypt Air assurant la liaison Athènes-Le Caire est détourné peu après le décollage sur l'aéroport de La Valette (Malte). Les pirates, qui exigent que le plein de l'appareil soit fait, n'acceptent de libérer que onze femmes sur les 98 passagers et membres d'équipage. Ils se montrent extrêmement violents et « exécutent » froidement six personnes, mais trois d'entre elles ne se […] Lire la suite

5 octobre 1985
Égypte – Israël. Assassinat de plusieurs civils israéliens dans le Sinaï

Près de Ras Burka, dans le Sinaï, un soldat égyptien apparemment pris de folie tire sur un groupe de touristes israéliens, faisant sept morts (quatre adultes et trois enfants). Le président Moubarak adresse aussitôt ses condoléances à Shimon Peres, mais l'opinion publique israélienne s'émeut de l'attitude des autres militaires égyptiens de Ras Burka qui ont empêché les blessés de recevoir des soin […] Lire la suite

11-28 février 1985
Proche-Orient. Relance du processus diplomatique

Le 11, le roi Hussein de Jordanie et Yasser Arafat, chef de l'O.L.P., concluent, à Amman, un accord pour une action diplomatique « commune en vue d'un règlement pacifique du problème palestinien ». Le premier point de l'accord semble envisager que l'Organisation de libération de la Palestine pourrait reconnaître Israël, en échange de la libération par l'État hébreu des territoires occupés en 1967. […] Lire la suite

1984

17-18 novembre 1984
Égypte – Libye. Implication de Tripoli dans un acte terroriste commis en Égypte

Le 17, on apprend que la tentative d'assassinat contre Abdelhamid Bakkouche, ancien Premier ministre libyen réfugié en Égypte depuis l'avènement du colonel Kadhafi en 1969, dont Radio-Tripoli avait annoncé la veille l'exécution par un commando libyen, a échoué. Avertis de l'attentat qui se préparait contre Abdelhamid Bakkouche, les services de sécurité égyptiens, pour mettre en évidence le rôle de […] Lire la suite

25 septembre 1984
Égypte – Jordanie. Reprise des relations diplomatiques entre Le Caire et Amman

Les relations diplomatiques entre l'Égypte et la Jordanie, rompues par Amman en mars 1979 à l'issue du sommet arabe de Bagdad qui avait condamné les accords de Camp David, sont rétablies à l'initiative du roi Hussein. La Jordanie est ainsi le premier pays arabe à renouer officiellement avec l'Égypte. Pour justifier cette décision, les autorités jordaniennes soulignent que l'Égypte du président Mou […] Lire la suite

27 mai 1984
Égypte. Victoire du parti du président Hosni Moubarak aux élections législatives

Les élections législatives sont marquées par de nombreuses irrégularités et par des violences. Pourtant, pour la première fois, la campagne électorale s'était déroulée dans un climat de liberté et avait donné lieu à un réel débat politique. Le président Moubarak souhaitait un Parlement plus diversifié pour introduire des réformes fondées sur un consensus national. La nouvelle loi électorale prévoy […] Lire la suite

16-19 janvier 1984
Égypte. Réintégration de l'Égypte au sein de l'Organisation de la conférence islamique

Le 16 s'ouvre à Casablanca, au Maroc, le quatrième sommet islamique. L'Organisation de la conférence islamique (O.C.I.) comprend quarante-cinq membres, dont l'O.L.P. Vingt-trois chefs d'État sont présents ainsi que Yasser Arafat. Seuls l'Égypte et l'Afghanistan, suspendus, et l'Iran, absent volontairement, ne sont pas représentés. Yasser Arafat est reconnu comme le chef incontesté de l'O.L.P., mal […] Lire la suite

1982

24-30 novembre 1982
France – Égypte – Inde. Voyage du président François Mitterrand en Égypte et en Inde

Du 24 au 26, François Mitterrand effectue une visite officielle en Égypte. La culture française y est encore très présente. Sur le plan économique, la France est le deuxième fournisseur de l'Égypte, après les États-Unis. À propos de la question du Proche-Orient, le président Moubarak réclame, le 24, l'application de sept principes pour « préserver la région de la destruction », tandis que François […] Lire la suite

12 octobre 1982
Égypte – Soudan. Charte d'intégration égypto-soudanaise

Le 12, les présidents Nimeyri et Moubarak, réunis à Khartoum, signent une « charte d'intégration » entre les « deux peuples du Nil », qui ouvre « la voie à une fusion entre les deux pays » d'ici à une dizaine d'années. Nul ne peut dire quel sera l'avenir de ce projet. […] Lire la suite

7-31 août 1982
Égypte. Libération d'opposants et remaniement ministériel

Le 7, six cent quarante-six opposants détenus en vertu d'un décret pris peu après l'assassinat de Sadate, en octobre 1981, sont remis en liberté. Le président Moubarak s'est engagé à élargir ceux qui ne représentent plus une menace pour la sécurité de l'État. Plus d'un millier d'opposants seraient encore en prison.Le 31, Hosni Moubarak décide de remanier le premier gouvernement qu'il avait formé l […] Lire la suite

15 avril 1982
Égypte. Exécution des assassins du président Anouar el-Sadate

Condamnés à mort le 6 mars pour l'assassinat, le 6 octobre 1981, d'Anouar el-Sadate, les cinq conjurés sont exécutés après que le président Moubarak a refusé leur demande de révision de procès. […] Lire la suite

11-30 avril 1982
Israël – Égypte. Attentat à Jérusalem et restitution du Sinaï à l'Égypte

Le 11, Alan Harry Goodman, Israélien d'origine américaine, revêtu d'un uniforme de l'armée israélienne, déclenche une fusillade à Jérusalem sur l'esplanade où se trouvent la mosquée El-Aqsa et le Dôme du rocher. Les impacts de balles semblent indiquer la présence de plusieurs tireurs. Deux Arabes sont tués et vingt-deux autres blessés. Aussitôt, le Conseil supérieur islamique, qui administre les l […] Lire la suite

6-27 mars 1982
Égypte. Cinq condamnations à mort au procès des assassins du président Anouar el-Sadate

Le 6, la Haute Cour militaire, qui siégeait depuis le 21 novembre 1981 pour juger les responsables de l'attentat qui, le 6 octobre 1981, avait coûté la vie au président Sadate, rend son verdict. Les quatre auteurs de l'attentat sont condamnés à mort ainsi qu'un idéologue intégriste. Douze autres accusés sont condamnés à des peines de détention et les sept autres sont acquittés. Ces sentences sont  […] Lire la suite

30 janvier-8 février 1982
Égypte. Voyage du président Hosni Moubarak en Europe et aux États-Unis

Le 30 janvier, le président Hosni Moubarak arrive à Rome, première des capitales occidentales dans lesquelles il va se rendre au cours de son premier voyage à l'étranger.Le 1er février, le général Moubarak est à Paris où il s'entretient avec François Mitterrand, en particulier de la question du Proche-Orient : le chef de l'État égyptien demande au président français de soute […] Lire la suite

3-26 janvier 1982
Égypte. Formation d'un nouveau gouvernement et nouvelles libérations d'opposants

Le 3, Hosni Moubarak, président de la République depuis la mort de Sadate, le 6 octobre 1981, cède ses fonctions de chef du gouvernement à Fouad Mohieddine. Le cabinet constitué par ce dernier ne comporte que douze nouveaux membres par rapport à celui que dirigeait Sadate et qui n'avait pas été remanié après son assassinat. Le gouvernement Mohieddine est chargé par le nouveau raïs d'assainir la si […] Lire la suite

2-3 janvier 1982
France – Égypte. Visite au Caire de trois ministres français

Les 2 et 3, Claude Cheysson, ministre des Relations extérieures, rencontre au Caire le président Moubarak. Dans ses déclarations, il insiste sur le droit des Palestiniens à un « État » et sur la nécessité de mettre en œuvre une « troisième voie » européenne pour tenter de régler le conflit du Proche-Orient. Charles Hernu, ministre de la Défense, et Edwige Avice (Jeunesse et Sports) sont également  […] Lire la suite

1981

14-29 décembre 1981
Égypte. Nouvelles libérations d'opposants et poursuite du procès des assassins du président Anouar el-Sadate

Le 14, seize personnalités de gauche, arrêtées en septembre sur ordre de Sadate, sont libérées.Le 26, trente-neuf autres personnes emprisonnées au début de septembre sont également libérées. Parmi elles se trouve Me Omar Telmessani, chef des Frères musulmans, qui sont pourtant accusés d'être à l'origine de l'assassinat de l'ancien raïs et des troubles qui ont eu lieu à Assio […] Lire la suite

21-25 novembre 1981
Égypte. Début du procès des assassins du président Anouar el-Sadate

Le 21, s'ouvre devant le tribunal militaire du Caire le procès des assassins du Rais et de leurs complices. Dès l'ouverture, les débats prennent une tournure politique et le procès est renvoyé au 5 décembre, tandis que le huis clos est décrété.Le 24, les manœuvres américano-égyptiennes Bright Star II s'achèvent. Il s'agit des plus importants exercices militaires qui aient jamais été accomplis au P […] Lire la suite

6-24 octobre 1981
Égypte. Assassinat du président Anouar el-Sadate et désignation d'Hosni Moubarak à la présidence

Le 6, Anouar el-Sadate est assassiné au cours du défilé militaire commémorant la guerre d'octobre 1973. Au moment où des Mirage passaient dans le ciel, quatre hommes surgissent d'un véhicule militaire et mitraillent la tribune où se trouve le président Sadate, après avoir lancé une grenade fumigène. Cinq autres personnalités sont tuées, tandis qu'une véritable panique s'empare de la foule, provoqu […] Lire la suite

2-17 septembre 1981
Égypte. Durcissement du président Anouar el-Sadate envers les opposants

Du 2 au 4, 1 536 personnes sont arrêtées, parmi lesquelles environ un millier d'intégristes musulmans, cent cinquante coptes, une centaine d'opposants politiques et quelque deux cent cinquante « repris de justice » impliqués dans des affrontements confessionnels qui ont fait soixante-dix morts en un an.Le 5, dans un discours radiotélévisé, le président Anouar el-Sadate annonce la destitution du pa […] Lire la suite

17 juin 1981
Égypte. Affrontements entre coptes et musulmans

Le 17, à Zaouia-el-Hamra, quartier pauvre du Caire, des incidents entre coptes et musulmans font quatorze morts et cinquante-quatre blessés. Les chrétiens coptes, qui représentent approximativement 10 p. 100 des quarante-trois millions d'Égyptiens, affirment que l'indulgence du pouvoir à l'égard des intégristes musulmans encourage ces derniers à se montrer de plus en plus agressifs à leur égard. […] Lire la suite

2-26 février 1981
États-Unis – Proche-Orient. Politique du président Ronald Reagan à l'égard d'Israël et voyage du président Anouar el-Sadate en Europe

Le 2, Ronald Reagan déclare, dans un entretien qui sera rendu public le 3, que, face à la « menace soviétique », une « présence » militaire américaine « au sol » se révèle de plus en plus nécessaire au Proche-Orient. D'autre part l'implantation de colonies juives dans les territoires occupés constitue, selon lui, une provocation « non nécessaire ».Du 9 au 13, le président égyptien Sadate se rend à […] Lire la suite

— Universalis