6-10 mai 1988Belgique. Huitième gouvernement Martens

 

Le 6, le roi Baudouin charge Wilfried Martens de former le gouvernement. Laborieusement négocié pendant près de cinq mois, après les élections législatives du 13 décembre 1987 marquées par la victoire des socialistes francophones (P.S.) et la défaite des sociaux-chrétiens flamands (C.V.P.), le parti de Wilfried Martens, un programme gouvernemental a fini par être approuvé par les congrès des cinq partis appelés à former la nouvelle coalition de centre gauche (sociaux-chrétiens flamands et francophones, socialistes flamands et francophones, fédéralistes flamands), qui succède à l'alliance sociale-chrétienne-libérale.

Le 8, Wilfried Martens présente son gouvernement au roi : c'est le huitième qu'il dirige depuis 1979. Il comprend trente-deux membres (dix-neuf ministres et treize secrétaires d'État), dont douze nouveaux.

Le 10, le Premier ministre se présente devant le Parlement, où il dispose de 150 des 212 sièges, les libéraux flamands et francophones constituant désormais l'essentiel de l'opposition.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-10 mai 1988 - Belgique. Huitième gouvernement Martens », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 août 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-10-mai-1988-huitieme-gouvernement-martens/