5-23 mai 2016Brésil. Retrait du pouvoir de la présidente Dilma Rousseff.

 

Le 5, la Cour suprême suspend le mandat du président de la Chambre des députés Eduardo Cunha, cité dans l’affaire de corruption liée au groupe Petrobras et dans les « Panama papers ». Membre du Parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB, centre droit), celui-ci est à l’initiative de la procédure de destitution en cours contre la présidente Dilma Rousseff, membre du Parti des travailleurs (gauche).

Le 12, le Sénat valide la procédure d’impeachment engagée contre la présidente pour « crime de responsabilité ». La Chambre des députés avait fait de même en avril. Dilma Rousseff remet ses pouvoirs au vice-président Michel Temer (PMDB) pour une durée de six mois au terme de laquelle le Sénat se prononcera sur sa destitution – à la majorité des deux tiers. Une demande d’engagement d’une procédure d’impeachment visant Michel Temer est en cours d’examen devant la Cour suprême.

Le 15, Michel Temer est la cible de manifestations d’hostilité dans les grandes villes du pays.

Le 23, Michel Temer écarte le ministre de la Planification Romero Juca, après de nouvelles révélations sur l’implication de celui-ci dans l’affaire Petrobras.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-23 mai 2016 - Brésil. Retrait du pouvoir de la présidente Dilma Rousseff. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-23-mai-2016-retrait-du-pouvoir-de-la-presidente-dilma-rousseff/