Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

5-17 mars 2016

Maroc - O.N.U.. Conflit entre Rabat et l’ONU au sujet du Sahara occidental.

Le 5, lors d’une tournée en Algérie et en Mauritanie consacrée à la relance des négociations entre Rabat et le Front Polisario sur l’avenir du Sahara occidental, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon évoque l’« occupation » de ce territoire par le Maroc.

Le 8, Rabat dénonce « les dérapages verbaux […] et les gestes de complaisance injustifiés » de Ban Ki-moon.

Le 17, les autorités marocaines demandent le départ de la plupart des personnels civils de la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso) créée en 1991, dont le siège se situe à Laâyoune, dans le nord du Sahara occidental. Elles suspendent également leur contribution financière à la Minurso dont le sort est menacé. La visite prévue de Ban Ki-moon à Rabat et à Laâyoune est reportée. En novembre 2015, le roi Mohammed VI avait indiqué que la proposition marocaine d’une autonomie élargie pour le Sahara occidental « est le maximum que le Maroc peut offrir », tandis que le Front Polisario continue d’exiger la tenue d’un référendum d’autodétermination.

— Universalis

Événements précédents