22-29 avril 2013Mali – France – O.N.U. Création d'une force de maintien de la paix au Mali

 

Le 22, le gouvernement français demande au Parlement d'approuver la poursuite de l'intervention militaire au Mali engagée en janvier. Les députés et les sénateurs français le font à l'unanimité des votants.

Le 25, le Conseil de sécurité des Nations unies adopte à l'unanimité la résolution 2100 qui autorise la création d'une mission de maintien de la paix destinée à remplacer les forces françaises et les troupes africaines de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma) présentes dans le pays. Forte de quelque douze mille six cents soldats et policiers et placée sous le chapitre VII de la Charte de l'O.N.U. qui l'autorise à recourir à la force, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) doit se déployer à partir de début juillet pour une période initiale de douze mois. Le millier de soldats français qui resteront stationnés dans le pays jusqu'à la fin de l'année pourront appuyer la Minusma « en cas de menace grave et imminente », dans le cadre de la lutte antiterroriste.

Le 29, un soldat français, le sixième depuis le début de l'opération Serval, est tué dans le nord du pays par un engin explosif.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  22-29 avril 2013 - Mali – France – O.N.U. Création d'une force de maintien de la paix au Mali », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/22-29-avril-2013-mali-france-o-n-u-creation-d-une-force-de-maintien-de-la-paix-au-mali/