5-17 mai 2005Royaume-Uni. Victoire travailliste historique aux élections législatives

 

Le 5, le Parti travailliste remporte les élections législatives pour la troisième fois consécutivement. C'est un record pour cette formation. Égalant la conservatrice Margaret Thatcher, Tony Blair obtient ainsi un troisième succès à la tête du Labour. Ce dernier obtient 35,2 p. 100 des suffrages et conserve la majorité absolue à la Chambre des communes avec 356 sièges sur 646 (— 47 par rapport au scrutin de juin 2001). Le Parti conservateur de Michael Howard obtient 32,3 p. 100 des voix et 198 élus (+ 37). Avec 22 p. 100 des suffrages et 62 députés (+ 11), le Parti libéral-démocrate de Charles Kennedy effectue une percée notable, réalisant son meilleur résultat depuis 1929. Le taux de participation s'élève à 61,3 p. 100. La campagne du Labour a été menée tant par Tony Blair que par son chancelier de l'Échiquier Gordon Brown, plus populaire que le Premier ministre en raison des réussites de sa politique économique, et considéré comme son dauphin. Le gouvernement de Tony Blair pâtit principalement de sa position dans la crise irakienne, ce dont profite le Parti libéral-démocrate, opposé à l'intervention en Irak.

Le 6, Tony Blair procède à un important remaniement ministériel. Gordon Brown, Jack Straw et Charles Clarke demeurent toutefois respectivement à la tête des ministères des Finances, des Affaires étrangères et de l'Intérieur.

Le 6 également, Michael Howard annonce sa prochaine démission de la présidence du parti tory.

Le 17, le discours du trône, lu devant la Chambre des lords par la reine Élisabeth II, qui expose le programme du gouvernement pour la législature, est axé sur les questions de sécurité, tant intérieure qu'extérieure.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-17 mai 2005 - Royaume-Uni. Victoire travailliste historique aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-17-mai-2005-victoire-travailliste-historique-aux-elections-legislatives/