4-18 septembre 1981Cambodge. Tentative de regroupement de l'opposition au régime de Phnom Penh

 

Le 4, les trois dirigeants de la résistance antivietnamienne se réunissent pour la première fois à Singapour afin de discuter de la formation d'un front uni contre les dirigeants actuels de la république populaire du Kampuchéa. Il s'agit du prince Sihanouk, ancien chef de l'État cambodgien, Son Sann, président du Front national de libération du peuple khmer (F.N.L.P.K.), et Khieu Samphan, Premier ministre khmer rouge. Une déclaration commune en quatre points prévoit la création d'un comité ad hoc chargé d'« étudier les principes et les formules capables de favoriser la formation d'un gouvernement de coalition ». La Thaïlande autorise ce comité à tenir ses réunions sur son territoire.

Le 18, la commission des accréditations des Nations unies examine pour la troisième année consécutive la légitimité de la représentation khmère rouge à l'O.N.U. Le gouvernement de Pol Pot conserve son siège, malgré les violentes protestations du délégué du Vietnam. La majorité favorable aux Khmers rouges s'est accrue d'une année à l'autre : de 71 elle est passée à 77 ; 37 pays ont voté contre et 31, dont la France, se sont abstenus, contre respectivement 35 et 34 en 1980.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-18 septembre 1981 - Cambodge. Tentative de regroupement de l'opposition au régime de Phnom Penh », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-18-septembre-1981-tentative-de-regroupement-de-l-opposition-au-regime-de-phnom-penh/