2-10 décembre 1981Cambodge. Élimination de Pen Sovan et dissolution du P.C.K.

 

Le 2, le plénum du Comité central décide de retirer à Pen Sovan, « pour des raisons de santé », les fonctions de secrétaire général du Parti populaire révolutionnaire, provietnamien, pour les confier à Heng Samrin, président du Conseil d'État. Pen Sovan, qui avait dû abandonner le commandement des armées en juin dernier, quitte aussi le poste de Premier ministre, qui échoit à Chan Si, alors vice-Premier ministre et ministre de la Défense.

Le 7, le Parti communiste du Kampuchéa (P.C.K.), pro-chinois, annonce sa dissolution ; cette décision a été prise en accord avec Pékin. Les Khmers rouges dépendent donc désormais du « gouvernement du Kampuchéa » de Khieu Samphan, qui a remplacé Pol Pot en 1979.

Le 10, les ministres des Affaires étrangères des pays de l'A.S.E.A.N. (Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande), réunis à Pattaya en Thaïlande, invitent les adversaires du régime de Phnom Penh (Khmers rouges, Moulinaka du prince Sihanouk, l'ancien Premier ministre Son Sann) à former une « coalition souple ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-10 décembre 1981 - Cambodge. Élimination de Pen Sovan et dissolution du P.C.K. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-10-decembre-1981-elimination-de-pen-sovan-et-dissolution-du-p-c-k/