3 avril 2022Hongrie. Élections législatives.

 

Le FiDeSz (droite) du Premier ministre Viktor Orbán, allié au Parti populaire chrétien-démocrate (KDNP, droite), remporte largement les élections législatives avec 54,1 % des suffrages et 135 sièges sur 199. La coalition Unis pour la Hongrie dirigée par Péter Márki-Zay, qui regroupe pour la première fois diverses formations de l’opposition allant du centre gauche (Parti socialiste, Parti vert, Coalition démocratique, Dialogue) au centre droit (Jobbik, Mouvement Momentum), obtient 36,5 % des voix et 57 élus. Avec 5,9 % des suffrages, le nouveau Mouvement Notre Patrie (extrême droite) de László Toroczkai, issu d’une scission du Jobbik, dispose de 6 députés. Le taux de participation est de 69,6 %. Premier ministre depuis mai 2010, Viktor Orbán remporte ainsi une quatrième victoire électorale d’affilée. Parallèlement, la population ayant pris part au référendum organisé le même jour se prononce massivement par la négative à quatre questions relatives à l’approbation de l’éducation sexuelle des mineurs – « enseignement sur les orientations sexuelles sans consentement parental », « promotion chez les mineurs des traitements de changement de sexe » notamment –, mais la consultation n’est pas prise en compte car le total de votes valides est inférieur à 50 % des inscrits.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3 avril 2022 - Hongrie. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-avril-2022-elections-legislatives/