3-5 septembre 1999France. 8e sommet de la francophonie à Moncton

 

Du 3 au 5 se tient à Moncton (Nouveau-Brunswick), au Canada, le huitième sommet des chefs d'État et de gouvernement des cinquante-deux pays francophones. La France s'y oppose au Canada et au Québec qui souhaitent que des sanctions soient imposées aux pays francophones qui ne respectent pas les règles de la démocratie. Paris et Ottawa divergent également sur la défense de l'« exception culturelle » – dont la langue française est l'un des éléments. Contrairement à la France, le Canada accepte de s'en remettre à l'Organisation mondiale du commerce pour réglementer les échanges culturels. Le prochain cycle de négociations sur le commerce international doit s'ouvrir à Seattle, en décembre. La déclaration finale du sommet prévoit la création, déjà évoquée à Hanoi, en 1997, d'un « observatoire » de la démocratie et des droits de l'homme. Celui-ci repose sur le principe – défendu par la France – du consentement des pays concernés, alors que le Canada souhaitait confier cette tâche aux organisations non gouvernementales et aux organisations internationales spécialisées.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-5 septembre 1999 - France. 8e sommet de la francophonie à Moncton », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-5-septembre-1999-huitieme-sommet-de-la-francophonie-a-moncton/