29-30 juillet 1999France – Algérie. Visite du ministre français des Affaires étrangères à Alger

 

Les 29 et 30, Hubert Védrine effectue la première visite à Alger d'un ministre français des Affaires étrangères depuis quatre ans. Celle-ci marque, selon lui, une « véritable refondation » des relations franco-algériennes, qui étaient tendues depuis le début de la vague de violences islamistes, en 1992. Hubert Védrine évoque les « mesures de précaution » que la France a été obligée d'adopter durant cette « terrible tragédie », et qui sont aujourd'hui levées. Paris décide la réouverture de son centre culturel à Alger et de deux consulats, à Annaba et à Oran. Le nombre de visas délivrés par la France doit augmenter. De son côté, le président Abdelaziz Bouteflika évoque l'« entente complète » entre Alger et Paris et annonce que la visite du président français à Alger est « programmée ». En avril, la France s'était déclarée « préoccupée » par les conditions dans lesquelles s'était déroulée l'élection présidentielle algérienne.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29-30 juillet 1999 - France – Algérie. Visite du ministre français des Affaires étrangères à Alger », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-30-juillet-1999-france-algerie-visite-du-ministre-francais-des-affaires-etrangeres-a-alger/