3-5 juin 2011Yémen. Trêve précaire après le départ du président Ali Abdallah Saleh

 

Le 3, à Sanaa, le président Ali Abdallah Saleh est blessé par un tir d'obus. Les forces loyalistes ripostent en bombardant des positions tenues par la principale confédération tribale du pays, les Hached, dirigée par le cheikh Sadek Al-Ahmar. Le clan Al-Ahmar nie cependant toute responsabilité dans l'attaque contre le palais présidentiel. Depuis la fin de janvier, un mouvement de contestation général sans précédent s'est organisé contre le régime du président Saleh et, depuis mai, des combats opposent l'armée aux Hached.

Le 4, le président Saleh signe un cessez-le-feu d'une semaine avec le clan Al-Ahmar, grâce à la médiation de l'Arabie Saoudite. Il quitte Sanaa pour Riyad, où il est hospitalisé. Le vice-président Abd Rabbo Mansour Hadi assure l'intérim du pouvoir.

Le 5, une trêve, proposée par le roi Abdallah d'Arabie Saoudite, est négociée par le vice-président yéménite et le cheikh Sadek Al-Ahmar, tandis que des dizaines de milliers d'opposants au régime se rassemblent sur la place du Changement, à Sanaa, pour fêter le départ du président Saleh et qu'à Taëz, au sud, des opposants prennent le contrôle de la ville et appellent à la formation d'un conseil présidentiel intérimaire pour diriger le pays.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-5 juin 2011 - Yémen. Trêve précaire après le départ du président Ali Abdallah Saleh », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-5-juin-2011-treve-precaire-apres-le-depart-du-president-ali-abdallah-saleh/