Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

27 avril 1997

Yémen. Victoire du parti du président Ali Abdallah Saleh aux élections législatives

  • Article mis en ligne le

Avec 187 des 301 sièges à pourvoir, le Congrès populaire général (C.P.G.) du président Ali Abdallah Saleh remporte les premières élections législatives organisées depuis la tentative de sécession du Sud, en 1994. Son allié au gouvernement, le Rassemblement yéménite pour la réforme (Al-Islah, islamiste) obtient 53 députés, et les indépendants 54, dont 34 élus proches du C.P.G. et 10 islamistes. Le boycottage du scrutin observé par le Parti socialiste laisse le Sud pratiquement sans représentation politique. Le déroulement des élections est jugé « correct » par les observateurs internationaux.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents

  • 5-7 juillet 1994 Yémen. Fin de la sécession sudiste

    Le 5, deux mois après la généralisation des combats entre les armées des anciens Yémen du Nord et du Sud, les troupes nordistes du président Ali Abdallah Saleh atteignent Aden, capitale du Sud, qui tombe le 7, ainsi que Moukalla. C'est dans cette ville que l'ancien vice-président du Yémen réunifié en...

  • 5-21 mai 1994 Yémen. Sécession du Sud après la reprise des combats entre nordistes et sudistes

    Le 5, le président d'origine nordiste Ali Abdallah Saleh proclame l'état d'urgence à la suite de la généralisation des combats entre les armées sudiste et nordiste. Les relations entre Aden et Sanaa s'étaient détériorées en août 1993, date à laquelle le vice-président d'origine sudiste Ali Salem al-Bid...

  • 20 février 1994 Yémen. Accord de réconciliation au sein de la coalition au pouvoir

    Les trois partis de la coalition au pouvoir signent, à Amman, un accord de réconciliation dont ils avaient approuvé les termes le 18 janvier et qui est destiné à mettre fin à cinq mois de crise politique. Le Congrès général du peuple du président Ali Abdallah Saleh, qui gouvernait au Nord avant l'unification...

  • 18-19 octobre 1993 France - Yémen. Visite officielle du président François Mitterrand au Yémen

    Les 18 et 19, François Mitterrand effectue la première visite officielle d'un chef d'État français au Yémen. Il salue les « choix sages et courageux de ses dirigeants en faveur de l'unité et de la démocratie » – allusion à l'unification des deux Yémens, en mai 1990, à l'issue d'un processus démocratique...

  • 27 avril 1993 Yémen. Premières élections législatives depuis l'unification

    Lors des premières élections législatives organisées depuis l'unification des deux Yémens, le 22 mai 1990, le Congrès populaire général (C.P.G., ancien parti unique du Yémen du Nord) du président Ali Abdallah Saleh obtient cent vingt et un sièges sur trois cent un. Ses deux principaux concurrents, le...

  • 21-24 mai 1990 Yémen. Fusion des deux Yémens

    Le 21, les Parlements des Yémens du Nord et du Sud ratifient le projet de Constitution commune mis au point en 1981, après le conflit qui avait opposé les deux républiques en 1979.

    Le 22, la république arabe du Yémen, conservatrice, au Nord, et la république populaire démocratique du Yémen, marxiste...