3-31 mai 1986Sri Lanka. Multiplication des violences

 

Le 3, une bombe explose à l'aéroport de Colombo dans un avion en partance pour les îles Maldives. La plupart des seize personnes tuées sont des touristes étrangers. Cet attentat, attribué par les autorités aux rebelles tamouls, est le premier commis à Colombo, la capitale, qui avait été jusqu'alors épargnée par la guerre civile opposant depuis près de trois ans la majorité cinghalaise (environ 70 p. 100 de la population) aux extrémistes de la minorité tamoule.

Le 7, Colombo est à nouveau frappée par un attentat : une bombe explose à la poste centrale faisant quatorze morts et plus de cent blessés. À partir du 17, l'armée srilankaise lance une offensive militaire contre les bastions de la résistance tamoule dans la péninsule de Jaffna, au nord de l'île. Un bombardement aérien, au centre de la ville de Jaffna, fait, le 19, au moins douze morts. Mais l'objectif de cette action militaire n'est pas atteint : il s'agissait de dégager les voies d'accès à la péninsule et à la ville de Jaffna pour permettre la relève des troupes.

Les 23 et 24, des séparatistes tamouls lancent des représailles contre des villages de la région de Trincomalee, métropole de la côte est : au moins trente-deux Cinghalais sont assassinés.

Le 30, un attentat au camion piégé fait dix morts à Colombo, tandis qu'un convoi militaire saute sur une mine près de Trincomalee : vingt-deux soldats et cinq civils sont tués.

Le 31, une bombe explose dans une gare à une quarantaine de kilomètres de Colombo. La bombe avait été placée dans un train en provenance de Batticaloa, une ville de l'est de l'île. Douze personnes sont tuées et plus de quarante sont blessées.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-31 mai 1986 - Sri Lanka. Multiplication des violences », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-31-mai-1986-multiplication-des-violences/