2-18 juin 1985Sri Lanka. Arrêt des hostilités imposé aux séparatistes tamouls par New Delhi

 

Les 2 et 3, le Premier ministre indien, Rajiv Gandhi, et le président sri-lankais, Junius Jayewardene, se rencontrent à New Delhi pour s'entretenir de la question tamoule. À l'issue de ces entrevues, ils s'engagent, dans un communiqué commun, à prendre des « mesures immédiates » pour favoriser un « règlement politique » et réaffirment leur soutien « à l'unité et à l'intégrité du Sri Lanka », rejetant ainsi les revendications d'indépendance des régions nord et nord-est du pays, peuplées principalement de Tamouls.

À partir du 18, les forces de sécurité sri-lankaises et les séparatistes tamouls observent un « arrêt des hostilités ». Un des principaux mouvements indépendantistes, le Front de libération de l'Eelam tamoul (F.L.E.T.), précise : « Nous n'avons participé à aucune négociation en ce sens. L'arrêt des hostilités nous est imposé par les autorités indiennes. Nous le respecterons néanmoins pendant dix-huit semaines. »

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-18 juin 1985 - Sri Lanka. Arrêt des hostilités imposé aux séparatistes tamouls par New Delhi », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-18-juin-1985-arret-des-hostilites-impose-aux-separatistes-tamouls-par-new-delhi/