3-25 avril 2001

France. Mise en cause de Jacques Chirac dans l'affaire des H.L.M. de Paris

Le 3, le juge Éric Halphen, chargé de l'enquête sur l'affaire des H.L.M. de la Ville de Paris et le financement occulte du R.P.R., enregistre le témoignage de François Ciolina, ancien directeur adjoint de l'Office public d'aménagement et de construction (O.P.A.C.) de 1989 à 1993. Celui-ci confirme les accusations portées par Jean-Claude Méry dans l'enregistrement vidéo réalisé avant sa mort, en 1999; il met en cause le chef de l'État, alors maire de la capitale, comme initiateur d'un « système » de fraude sur les marchés publics. Ce témoignage intervient la veille du jour où le juge Halphen avait convoqué Jacques Chirac en tant que témoin, convocation à laquelle l'Élysée a refusé, en mars, de donner suite.

Le 3 également, le procureur de Nanterre informe le député (P.S.) Arnaud Montebourg que les pièces judiciaires relatives à la même affaire, que celui-ci lui réclamait, ne sont pas indispensables à la rédaction de la résolution de mise en accusation de Jacques Chirac devant la Haute Cour. Arnaud Montebourg se déclare alors prêt à rédiger son texte qu'il envisage de soumettre à la signature des parlementaires.

Le 25, le juge Halphen rend une ordonnance dans laquelle il se déclare « incompétent » pour instruire le dossier, tâche qui incombe selon lui à la seule Haute Cour de justice, en vertu des règles constitutionnelles. Il estime toutefois qu'« il existe maintenant des indices rendant vraisemblable que Jacques Chirac ait pu participer, comme auteur ou complice, à la commission des infractions » mises en lumière par son instruction ouverte en février 1994.

— Universalis

Événements précédents

  • 3 avril 2001 France. Annulation de la condamnation de Patrick Dils

    La chambre criminelle de la Cour de cassation, siégeant comme cour de révision, annule la condamnation à la réclusion perpétuelle de Patrick Dils, reconnu coupable, en janvier 1989, du meurtre de deux enfants. Ce type de décision reste exceptionnel. La Cour se fonde sur des éléments nouveaux parmi lesquels...

  • 29 mars 2001 France. Réactions à la multiplication des plans sociaux

    La direction du groupe de distribution britannique Marks & Spencer annonce la suppression de 4 400 emplois, dont ceux des 1 700 employés des dix-huit magasins français, qui doivent fermer en 2001. Le même jour, la direction du groupe agroalimentaire Danone présente son plan de restructuration qui prévoit...

  • 28 mars 2001 France. Convocation du président Jacques Chirac devant la justice

    Le 28, Le Parisien fait état de la convocation du président Jacques Chirac, comme témoin, par le juge Éric Halphen, chargé de l'enquête sur les marchés des H.L.M. de la Ville de Paris et le financement occulte du R.P.R. L'Élysée précise aussitôt que « compte tenu des règles constitutionnelles, [le président...

  • 20 mars-27 avril 2001 France. Mouvement de grève des sages-femmes

    Le 20, une coordination nationale appelle pour la première fois les sages-femmes des secteurs public et privé à un mouvement de grève générale afin d'obtenir la revalorisation du statut et des rémunérations de la profession ainsi qu'une augmentation de ses effectifs. La grève est reconduite pour une...

  • 19 mars 2001 France. Mise en examen de Paul Barril dans l'affaire des Irlandais de Vincennes

    Le 19, l'ex-capitaine de gendarmerie Paul Barril est la première personne mise en examen, pour « atteintes à la liberté individuelle », dans l'affaire des Irlandais de Vincennes. Il est soupçonné d'avoir organisé, pour le compte de la cellule antiterroriste de l'Élysée, alors dirigée par Christian Prouteau,...

  • 12-30 mars 2001 France. Mécontentement chez les magistrats

    Le 12, un millier de magistrats – sur un total de 6 700 – manifestent, pour la deuxième fois de l'année, devant l'hôtel Matignon, à l'appel de leurs principaux syndicats, afin de protester contre le manque de moyens affectés à l'application de la nouvelle loi sur la présomption d'innocence et de réclamer...

  • 11-27 mars 2001 France. Des élections municipales aux résultats mitigés

    Le 11, le premier tour des élections municipales ne présente pas de résultats tranchés. La majorité gouvernementale marque le pas, tandis que l'opposition résiste. Dans les villes de plus de 15 000 habitants, la majorité obtient 43,13 p. 100 des suffrages, contre 39,80 p. 100 en 1995, et l'opposition...

  • 8 mars 2001 France. Mise en examen de Jacques Attali dans l'affaire des ventes d'armes à l'Angola

    Jacques Attali est mis en examen pour « recel d'abus de biens sociaux et trafic d'influence » dans le cadre de l'enquête sur le trafic d'armes à destination de l'Angola. Il est placé sous contrôle judiciaire. L'ancien conseiller du président François Mitterrand aurait perçu des honoraires de la société...

  • 8 mars 2001 France. Octroi du statut de réfugiés à des Tziganes hongrois

    Le 8, l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (O.F.P.R.A.) accorde le statut de réfugiés à deux familles de Tziganes originaires de Hongrie, qui affirment avoir subi des persécutions de la part des autorités de leur pays. Elles avaient également déposé plainte contre l'État hongrois...

  • 7-20 mars 2001 France - Espagne. Nouvelles actions de l'E.T.A

    Le 7, un commando de l'organisation séparatiste basque E.T.A. vole 1,6 tonne d'explosifs dans une entreprise de Veurey, près de Grenoble (Isère). Un de ses membres est arrêté au cours de sa fuite.

    Le 17, un attentat à la voiture piégée cause la mort d'un policier à Rosas, en Catalogne....