8 mars 2001

France. Mise en examen de Jacques Attali dans l'affaire des ventes d'armes à l'Angola

Jacques Attali est mis en examen pour « recel d'abus de biens sociaux et trafic d'influence » dans le cadre de l'enquête sur le trafic d'armes à destination de l'Angola. Il est placé sous contrôle judiciaire. L'ancien conseiller du président François Mitterrand aurait perçu des honoraires de la société Brenco dirigée par l'homme d'affaires Pierre-Joseph Falcone, mis en examen en décembre 2000, qui est au centre de l'enquête. Il serait également intervenu auprès du ministre des Affaires étrangères, Hubert Védrine, dans un litige opposant Brenco aux services fiscaux.

— Universalis

Événements précédents