3-23 avril 1992

France. Fin d'émission de La Cinq

Le 3, ne jugeant viable aucun des projets de reprise de la chaîne, le tribunal de commerce de Paris prononce la liquidation judiciaire de La Cinq. La cinquième chaîne de télévision, dont le passif approche 4 milliards de francs, avait déposé son bilan le 31 décembre 1991. Elle cesse d'émettre le 12 à minuit.

Le 23, le secrétaire d'État à la Communication Jean-Noël Jeanneney annonce que l'État a décidé de préempter le canal utilisé par La Cinq. À partir de septembre, celui-ci doit être attribué en soirée à Arte, chaîne culturelle franco-allemande qui succédera à la S.E.P.T. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel doit lancer un appel d'offres pour l'occupation des plages horaires restantes.

— Universalis

Événements précédents