3-13 septembre 2017Union européenne – Allemagne – Turquie. Appel d'Angela Merkel à cesser les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union.

 

Le 3, lors du débat électoral qui l’oppose au candidat social-démocrate Martin Schulz, la chancelière Angela Merkel déclare que « la Turquie ne devrait pas devenir membre de l’Union européenne », avis que partage son débatteur. Ces propos font suite à l’arrestation en Turquie, fin août, de deux nouveaux ressortissants allemands soupçonnés d’être membres de la communauté de Fethullah Gülen, le prédicateur tenu pour responsable par Ankara de la tentative de coup d’État de juillet 2016. Douze Allemands sont détenus en Turquie, « pour des motifs injustifiés » selon Berlin.

Le 7, la plupart des ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept réunis à Tallinn se montrent réservés face à la perspective de rupture des négociations avec la Turquie.

Le 13, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, dans son discours sur l’état de l’Union devant le Parlement de Strasbourg, déclare que « la Turquie s’éloigne à pas de géant ». Il appelle Ankara à « libérer les journalistes, et pas seulement [ceux de l’Union européenne] » – plus de cent soixante journalistes sont détenus dans le pays – et à « cesser d’insulter nos États membres », au risque de se fermer « la route vers notre Union ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-13 septembre 2017 - Union européenne – Allemagne – Turquie. Appel d'Angela Merkel à cesser les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-13-septembre-2017-union-europeenne-allemagne-turquie-appel-d-angela-merkel-a-cesser-les-negociations-d-adhesion-de-la-turquie-a-l-union/