26 juin 2016Espagne. Nouvelles élections législatives.

 

De nouvelles élections législatives sont organisées en raison de l’incapacité des forces politiques à constituer une majorité parlementaire à l’issue du scrutin de décembre 2015. Le Parti populaire (conservateur) de Mariano Rajoy, en progrès, arrive en tête avec 33 p. 100 des suffrages et 137 sièges sur 350. Le Parti socialiste ouvrier espagnol de Pedro Sánchez conserve sa deuxième place malgré son recul en nombre de sièges, avec 22,6 p. 100 des voix et 85 élus. En échec avec 21,2 p. 100 des suffrages et 71 députés, le parti anti-austérité de Pablo Iglesias, Podemos, allié à la Gauche unie (communiste), ne parvient pas à s’imposer comme la première formation de la gauche. Le parti Ciudadanos (centre) d’Albert Rivera n’obtient plus que 13,1 p. 100 des voix et 32 sièges. Le taux de participation est de 66,2 p. 100. Le scrutin ne dégage aucune majorité naturelle.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  26 juin 2016 - Espagne. Nouvelles élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-juin-2016-nouvelles-elections-legislatives/