Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

26 août 2022

Maroc - Tunisie. Crise diplomatique entre Rabat et Tunis

Le Maroc annonce le rappel de son ambassadeur à Tunis, en réaction à l’accueil protocolaire réservé par le président tunisien Kaïs Saïed au chef du Front Polisario Brahim Ghali, venu assister à la Conférence internationale de Tōkyō sur le développement en Afrique qui doit se tenir dans la capitale tunisienne. Tunis rappelle à son tour son ambassadeur à Rabat. Le Front Polisario, soutenu par l’Algérie, réclame l’indépendance du Sahara occidental, ancienne colonie espagnole contrôlée majoritairement par le Maroc. Tunis, qui ne reconnaît pas l’autoproclamée République arabe sahraouie démocratique (RASD) présidée par Brahim Ghali, exprime sa « totale neutralité sur la question du Sahara occidental ». Cet épisode illustre l’influence croissante de l’Algérie, qui soutient le Front Polisario, sur le pouvoir tunisien.

— Universalis

Événements précédents