24-26 mai 1989France. 3e sommet francophone à Dakar

 

Le 24 s'ouvre à Dakar le troisième sommet des pays ayant en commun l'usage du français. Quarante-cinq délégations y participent – y compris les « Francos » de Nouvelle-Angleterre et de Louisiane –, mais la Mauritanie en est absente, en raison de la tension persistante avec le Sénégal depuis les massacres ethniques de la fin d'avril. François Mitterrand, qui représente la France en compagnie de plusieurs ministres, annonce dès le début de la conférence que la dette publique de trente-cinq pays pauvres, d'un montant de 16 milliards de francs, va être annulée par la France. Cette nouvelle, accueillie avec satisfaction par tous les pays concernés, principalement africains, contribue grandement au succès du sommet.

Le 26, avant de se séparer les chefs d'État décident des mesures techniques pour favoriser l'essor de la culture francophone. Le prochain sommet se tiendra au Zaïre, en 1991.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24-26 mai 1989 - France. 3e sommet francophone à Dakar », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-26-mai-1989-troisieme-sommet-francophone-a-dakar/