24-25 mai 1989France. Arrestation de Paul Touvier

 

Le 24, Paul Touvier, soixante-quatorze ans, est arrêté à Nice. L'ancien chef du service de renseignements de la milice de Lyon en 1943 et 1944, condamné deux fois à la peine de mort par contumace, gracié en 1971 par le président Georges Pompidou, était recherché pour « crimes contre l'humanité » (crimes imprescriptibles) commis par la milice contre des juifs et des résistants pendant l'Occupation. Il est arrêté par la section de recherches parisienne de la gendarmerie au prieuré intégriste Saint-François de Nice, où il se cachait, avec sa femme et ses deux fils. L'enquête ayant mis en évidence les protections dont il a bénéficié de la part de certains religieux depuis quarante-cinq ans, une polémique se développe sur le rôle de l'Église catholique pendant et après la Seconde Guerre mondiale.

Le 25, Pierre Arpaillange, garde des Sceaux, confirme que le procès aura lieu devant la cour d'assises de Paris, et non à Lyon comme l'avait souhaité le bâtonnier de cette ville. Cependant, l'instruction pourrait durer plusieurs années.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24-25 mai 1989 - France. Arrestation de Paul Touvier », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-25-mai-1989-arrestation-de-paul-touvier/