23-24 juin 1992Israël. Victoire travailliste aux élections législatives

 

Le 23, le Parti travailliste d'Yitzhak Rabin remporte les élections législatives anticipées en obtenant quarante-quatre (+ 5) des cent vingt sièges de la Knesset répartis à la proportionnelle, contre seulement trente-deux (— 8) pour le Likoud d'Yitzhak Shamir, au pouvoir. La gauche obtient au total soixante et un sièges, dont douze pour la coalition « gauchiste » du Meretz et cinq pour les deux listes « arabes » ; la droite, quarante-trois, dont huit pour le parti Tsomet et trois pour le Moledet ; les partis religieux alliés à la droite – Shass, Parti national religieux et Parti unifié de la Thora –, seize (— 2). Le taux de participation est de 77,5 p. 100. Chef d'état-major durant la guerre de Six Jours en 1967, Premier ministre de 1974 à 1977, nommé ministre de la Défense dans le gouvernement d'union nationale en 1984, Yitzhak Rabin, qui a succédé à Shimon Peres à la tête du Parti travailliste pour mener la campagne électorale, annonce sa volonté de former une coalition représentative du « courant centriste majoritaire ».

Le 24, Yitzhak Rabin déclare : « Notre priorité, c'est la paix. » Sa victoire est accueillie avec une prudente satisfaction par les Palestiniens, les États-Unis et la Jordanie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  23-24 juin 1992 - Israël. Victoire travailliste aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/23-24-juin-1992-victoire-travailliste-aux-elections-legislatives/