22 octobre 1995Côte d'Ivoire. Élection de Henri Konan Bédié à la présidence

 

Au terme d'une campagne émaillée d'incidents meurtriers, le président sortant, Henri Konan Bédié, est réélu chef de l'État, avec 96,44 p. 100 des suffrages. Successeur constitutionnel de Félix Houphouët-Boigny depuis la mort de celui-ci, en décembre 1993, et candidat du Parti démocratique de Côte-d'Ivoire, ancien parti unique, il était opposé à Francis Wodié, candidat du Parti ivoirien des travailleurs, petite formation de gauche. Les deux grands partis d'opposition, le Front populaire ivoirien (social-démocrate) de Laurent Gbagbo et le Rassemblement des républicains (R.D.R., centriste), avaient appelé au « boycottage actif » du scrutin afin de protester contre la modification du code électoral. Celle-ci a notamment empêché la candidature de l'ancien Premier ministre de Félix Houphouët-Boigny, Alassane Ouattara, candidat du R.D.R. et principal rival de Henri Konan Bédié. Le taux de participation n'est que de 56,03 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  22 octobre 1995 - Côte d'Ivoire. Élection de Henri Konan Bédié à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/22-octobre-1995-election-de-henri-konan-bedie-a-la-presidence/