Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

22 novembre-5 décembre 2011

Belgique. Conclusion d'un accord de gouvernement

Le 22, le président du Parti socialiste francophone Elio Di Rupo, nommé formateur du gouvernement par le roi Albert II en mai, présente sa démission. Les six partis – socialistes, libéraux et chrétiens démocrates francophones et néerlandophones – avec lesquels il négociait ne sont pas parvenus à s'entendre sur un projet de budget pour 2012, préalable à la constitution d'un gouvernement. Cet échec remet en cause la réforme institutionnelle approuvée en septembre.

Le 30, les six formations politiques concluent finalement un accord de gouvernement.

Le 5 décembre, le roi Albert II nomme Elio Di Rupo au poste de Premier ministre. Dix des douze ministres siégeaient déjà dans le gouvernement démissionnaire d'Yves Leterme. Le numéro deux du gouvernement est le chrétien-démocrate flamand Steven Vanackere, nommé ministre des Finances. Le pays était sans gouvernement depuis les élections législatives de juin 2010.

— Universalis

Événements précédents