10 novembre - 1er décembre 2009Belgique – Rwanda. Condamnation d'Ephrem Nkezabera pour crimes de guerre

 

Le 10, la cour d'assises de Bruxelles décide de juger par contumace Ephrem Nkezabera, ancien directeur de la Banque commerciale du Rwanda, poursuivi par le Tribunal pénal international pour le Rwanda pour avoir participé au génocide d'avril 1994. Arrêté en Belgique en 2004, il est mis en examen pour meurtres, assassinats et viols. Conseiller aux affaires économiques au sein du Comité national des interahamwe, une milice qui est à l'origine des massacres des Tutsi et des Hutu modérés en avril 1994, Ephrem Nkezabera, surnommé le « banquier du génocide », aurait dressé des listes des personnes à éliminer, et financé les miliciens et la radio extrémiste des Mille Collines. La présidente de la cour belge refuse l'ajournement du procès, réclamé par l'accusé qui est atteint d'un cancer.

Le 1er décembre, Ephrem Nkezabera est condamné à trente ans de prison. Il est reconnu coupable de tous les chefs d'accusation, qualifiés de crimes de guerre, y compris les viols, et ce pour la première fois dans l'histoire judiciaire de la Belgique, avec toutefois la circonstance atténuante d'avoir collaboré à l'enquête.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10 novembre - 1er décembre 2009 - Belgique – Rwanda. Condamnation d'Ephrem Nkezabera pour crimes de guerre », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-novembre-1er-decembre-2009-condamnation-d-ephrem-nkezabera-pour-crimes-de-guerre/