20 avril - 7 mai 2010Belgique. Démission du gouvernement d'Yves Leterme

 

Le 20, Jean-Luc Dehaene, ancien Premier ministre chrétien-démocrate flamand, annonce qu'il renonce à la charge de commissaire aux affaires institutionnelles que lui avait confiée le roi Albert II en novembre 2009, et qu'il la transmet au Premier ministre Yves Leterme. Cette décision fait suite au rejet par les partis francophones de son projet de règlement du dossier de la circonscription électorale et judiciaire bilingue de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Englobant la région bilingue de Bruxelles-Capitale ainsi que des communes du Brabant flamand, cette dernière abrite quelque cent cinquante mille francophones soucieux de préserver leurs droits. Le projet de Jean-Luc Dehaene prévoyait la scission de cette circonscription – réclamée par les partis flamands – en échange de compensations pour les francophones vivant en territoire flamand. Au-delà de cette question, les deux communautés linguistiques s'affrontent sur le projet plus général de réforme du système fédéral.

Le 22, Yves Leterme annonce la démission de son gouvernement à la suite du retrait de la coalition gouvernementale des libéraux flamands de l'Open V.L.D. d'Alexander De Croo. Ceux-ci entendent protester contre l'absence d'accord sur la scission de la circonscription de Bruxelles-Hal-Vilvorde.

Le 26, Albert II accepte la démission d'Yves Leterme.

Le 7 mai, le Parlement prononce sa dissolution. Des élections anticipées sont prévues pour le 13 juin.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  20 avril - 7 mai 2010 - Belgique. Démission du gouvernement d'Yves Leterme », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/20-avril-7-mai-2010-demission-du-gouvernement-d-yves-leterme/