Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

22-26 février 2017

France. Pression judiciaire sur le Front national

Le 22, Catherine Griset, chef de cabinet de Marine Le Pen, présidente du Front national (FN), est mise en examen pour recel d’abus de confiance dans le cadre de l’information judiciaire relative aux emplois présumés fictifs des assistants parlementaires du FN à Strasbourg.

Le 22 également, Marine Le Pen ne répond pas à la convocation des enquêteurs chargés de cette affaire. Elle avait indiqué par lettre, la veille, son refus de se rendre à une convocation policière ou judiciaire jusqu’aux élections législatives de juin. Elle affirme, lors du journal télévisé de TF1, que « la justice […] ne doit pas venir perturber […] un moment démocratique important ».

Le 26, lors d’un meeting à Nantes, Marine Le Pen déclare que « les magistrats sont là pour appliquer la loi, pas pour […] contrecarrer la volonté du peuple ». Elle met en garde les « fonctionnaires [qui] devront assumer le poids de ces méthodes illégales » quand « ce pouvoir politique aura été balayé par l’élection ».

— Universalis

Événements précédents