21-23 juin 2014

Égypte. Poursuite de la répression judiciaire

Le 21, le tribunal de Minieh confirme la condamnation à mort de cent quatre-vingt-trois accusés sur les six cent quatre-vingt-trois personnes condamnées en avril pour l'attaque d'un commissariat et le meurtre d'un policier.

Le 23, à l'issue d'un procès ouvert en février, un tribunal du Caire condamne trois journalistes de la chaîne qatarie Al-Jazeera English – un Australien, un Canado-Égyptien et un Égyptien – à des peines de sept à onze ans de prison pour avoir diffusé des vidéos montrant « une Égypte en guerre civile » et avoir ainsi soutenu la cause des Frères musulmans. Quatre étudiants égyptiens travaillant avec eux sont condamnés à quatre ans de prison et onze autres journalistes, dont trois étrangers, sont condamnés par contumace à dix ans de prison. Cible d'une répression massive de la part du régime du président Abdel Fattah al-Sissi en tant que « terroristes », les Frères musulmans sont soutenus par le Qatar. Des milliers de personnes ont été arrêtées dans le pays depuis le renversement du président Mohammed Morsi.

— Universalis

Événements précédents