14-27 janvier 2014Égypte. Référendum constitutionnel et candidature du maréchal al-Sissi à l'élection présidentielle

 

Les 14 et 15, le texte révisé de la Constitution voté par l'Assemblée constituante en décembre 2013 est soumis à référendum. Le scrutin est boycotté par les Frères musulmans. La nouvelle Loi fondamentale est adoptée par 97 p. 100 des électeurs. Le taux de participation est de 36 p. 100.

Le 24, Le Caire est le théâtre de quatre attentats – dont trois visent les forces de l'ordre – qui font au moins six morts. Ces attaques sont revendiquées le lendemain par le groupe djihadiste d'Ansar Beit al-Makdis. Ce dernier avait déjà revendiqué l'attentat contre le siège de la police à Mansoura, dans le delta du Nil, en décembre 2013.

Le 25, le troisième anniversaire de la révolution de 2011 est marqué par des manifestations favorables à l'armée et par des violences qui font une cinquantaine de morts parmi les opposants au régime, Frères musulmans ou révolutionnaires.

Le 26, le président par intérim Adly Mansour annonce que l'élection présidentielle se déroulera avant les élections législatives – entre février et avril –, contrairement au programme établi au lendemain du renversement de Mohammed Morsi.

Le 27, le Conseil suprême des forces armées se prononce en faveur de la candidature à l'élection présidentielle de son chef Abdel Fattah al-Sissi, qui est élevé le même jour au grade de maréchal.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-27 janvier 2014 - Égypte. Référendum constitutionnel et candidature du maréchal al-Sissi à l'élection présidentielle », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-27-janvier-2014-referendum-constitutionnel-et-candidature-du-marechal-al-sissi-a-l-election-presidentielle/