1er-25 décembre 2013Égypte. Les Frères musulmans décrétés organisation terroriste

 

Le 1er, l'Assemblée constituante vote le texte révisé de la Loi fondamentale adoptée en décembre 2012 sous le régime des Frères musulmans et qui avait été suspendue à la suite de la destitution par l'armée du président Mohammed Morsi en juillet. La nouvelle mouture de la Constitution continue de reconnaître la charia comme « principale source du droit », mais interdit les partis politiques fondés sur « une base religieuse » et accorde une plus grande place aux libertés individuelles. Elle maintient les prérogatives des militaires, en conservant les tribunaux militaires et en accordant au Conseil suprême des forces armées le droit de nommer le ministre de la Défense pendant les deux mandats présidentiels à venir. Le projet de Constitution doit être approuvé par référendum en janvier 2014.

Le 22, trois leaders de la révolution de janvier 2011 sont condamnés à trois ans de prison pour avoir organisé un défilé non autorisé contre la loi promulguée en novembre, laquelle restreint le droit de manifestation.

Le 24, à Mansoura, dans la région du delta du Nil, un attentat à la voiture piégée devant le siège de la police fait au moins quinze morts. Il est revendiqué par un groupe djihadiste actif dans le Sinaï.

Le 25, les autorités, qui tiennent les Frères musulmans pour responsables de l'attentat de la veille, classent la confrérie dissoute en octobre comme « organisation terroriste » et lui interdisent toute activité. Les jours suivants, la police réprime violemment les manifestations que les Frères musulmans organisent dans tout le pays.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-25 décembre 2013 - Égypte. Les Frères musulmans décrétés organisation terroriste », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juin 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-25-decembre-2013-les-freres-musulmans-decretes-organisation-terroriste/