3-23 septembre 2013Égypte. Offensive du pouvoir contre les Frères musulmans

 

Le 3, un tribunal militaire condamne une cinquantaine de membres des Frères musulmans qui avaient affronté les forces de l'ordre en août. L'un d'entre eux est condamné à la prison à vie. Le même jour, la justice ordonne la fermeture définitive de quatre chaînes de télévision jugées favorables au président Mohammed Morsi, destitué en juillet.

Le 5, une tentative d'attentat est perpétrée contre le ministre de l'Intérieur Mohamed Ibrahim. Elle est revendiquée par un groupe djihadiste radical qui agit depuis le désert du Sinaï.

Le 15, les forces de l'ordre lancent une offensive contre les islamistes partisans de l'ex-président Morsi qui contrôlent la ville de Delga, dans la province de Minya. Le 19, elles donneront l'assaut à la ville de Kerdassa, à l'ouest du Caire, également aux mains des pro-Morsi. Un officier de police sera tué au cours de l'opération.

Le 17, le porte-parole des Frères musulmans est interpellé. Plus de deux mille membres de la confrérie ont été arrêtés depuis juillet.

Le 21, l'Égypte referme – pour la troisième fois depuis le début de l'été – son point de passage de Rafah à la frontière avec la bande de Gaza contrôlée par le Hamas. Les relations avec ce dernier se sont fortement détériorées depuis l'arrestation de Mohammed Morsi.

Le 23, la justice interdit toute activité à la confrérie des Frères musulmans, ainsi qu'à toute organisation qui lui est rattachée, comme le parti Liberté et Justice qui a remporté toutes les élections depuis 2011, et ordonne la confiscation de ses avoirs.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-23 septembre 2013 - Égypte. Offensive du pouvoir contre les Frères musulmans », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-23-septembre-2013-offensive-du-pouvoir-contre-les-freres-musulmans/