2 mai 2004Panamá. Élection de l'opposant de gauche Martin Torrijos à la présidence

 

Au terme d'une campagne électorale axée sur la question de l'élargissement du canal, Martin Torrijos, chef du Parti révolutionnaire démocratique (P.R.D., social-démocrate) et fils de l'ancien dictateur Omar Torrijos, est élu à la présidence de la République avec 47,4 p. 100 des suffrages. Ses principaux rivaux étaient l'ancien président Guillermo Endara, qui obtient 30,9 p. 100 des voix, et le ministre des Affaires étrangères José Miguel Aleman, candidat du Parti arnulfiste (P.A., droite) au pouvoir, qui ne recueille que 16,4 p. 100 des suffrages. À l'issue des élections législatives qui se tiennent le même jour, le P.R.D. remporte 41 sièges sur 78, le P.A., 17, et Solidaridad, la formation conservatrice de Guillermo Endara, 9. Le taux de participation s'élève à 76,9 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2 mai 2004 - Panamá. Élection de l'opposant de gauche Martin Torrijos à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 avril 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-mai-2004-election-de-l-opposant-de-gauche-martin-torrijos-a-la-presidence/