2-21 décembre 2017Yémen. Mort de l'ancien président Ali Abdallah Saleh.

 

Le 2, l’ex-président Ali Abdallah Saleh rompt son alliance avec la rébellion houthiste, avec laquelle il partageait le contrôle de Sanaa depuis septembre 2014, et se rapproche de la coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite. Soutenant son successeur Abd Rabbo Mansour Hadi, celle-ci combat depuis mars 2015 les rebelles soutenus par l’Iran. Ali Abdallah Saleh appelle la population de la capitale à se soulever contre les rebelles. Les tensions s’accroissent depuis plusieurs mois entre les partisans de l’ex-président et les rebelles, qui s’affrontent dans la capitale depuis quelques jours.

Le 4, Ali Abdallah Saleh est tué par les houthistes alors qu’il tentait de quitter Sanaa. Sa disparition radicalise le conflit entre les houthistes et la coalition arabe qui tente de rassembler les factions divisées qui combattent les rebelles.

Le 19, alors que la coalition arabe intensifie ses opérations contre les houthistes, les rebelles procèdent à un nouveau tir de missile balistique en direction de Riyad, après un premier tir en novembre.

Le 21, le Comité international de la Croix-Rouge estime à un million le nombre de cas de choléra suspectés dans le pays.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-21 décembre 2017 - Yémen. Mort de l'ancien président Ali Abdallah Saleh. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-21-decembre-2017-mort-de-l-ancien-president-ali-abdallah-saleh/