Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

12 décembre 2007

Liban. Assassinat d'un officier supérieur

  • Article mis en ligne le

À Baabda, siège du palais présidentiel et du ministère de la Défense, le général François Hajj, directeur des opérations militaires et l'un des plus hauts gradés de l'armée libanaise, est tué, avec trois autres personnes, dans un attentat à la voiture piégée. Il apparaissait comme un successeur probable du général Michel Sleimane, commandant en chef de l'armée, en cas d'élection de ce dernier à la présidence de la République.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents