1er-7 mai 1993Sri Lanka. Assassinat du président Ranasinghe Premadasa

 

Le 1er, Ranasinghe Premadasa, président depuis décembre 1988, est assassiné à Colombo dans un attentat-suicide à la bombe qui provoque une vingtaine de morts, au cours d'un défilé organisé à l'occasion de la fête du travail. Les Tigres de la libération de l'Eelam tamoul, formation séparatiste en lutte armée contre le pouvoir de Colombo depuis 1983, démentent toute implication. Cet attentat achève de décapiter la classe politique du pays, après l'assassinat non revendiqué, le 23 avril, près de la capitale, du principal rival du président Premadasa, Lalith Athulathmudali, chef du Front démocratique national unifié. Cette formation est née en 1991 d'une scission du Parti national unifié, au pouvoir. Le président Premadasa, qui ne manquait pas d'ennemis, avait aussi été l'artisan, en 1989 et 1990, de la sévère répression du terrorisme ultranationaliste cinghalais du Front de libération populaire, qui sévissait depuis 1987.

Le 7, le Parlement élit à la présidence du pays Dingiri Wijetunga, qui était Premier ministre depuis janvier 1989.

—  Universalis

Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-7 mai 1993 - Sri Lanka. Assassinat du président Ranasinghe Premadasa », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-7-mai-1993-assassinat-du-president-ranasinghe-premadasa/