1er-23 novembre 2014Burkina Faso. Mise en place des institutions de transition

 

Le 1er, l'armée et son chef d'état-major, le général Honoré Traoré, reconnaissent la légitimité du lieutenant-colonel Isaac Yacouba Zida à assurer la présidence de la transition.

Le 5, les représentants de l'armée, de la société civile et de l'opposition politique, ainsi que les chefs religieux et traditionnels, réunis à Ouagadougou en présence des présidents ghanéen, nigérian et sénégalais, conviennent de nommer un président de transition et un gouvernement d'union nationale ainsi que d'organiser des élections en novembre 2015 – échéance du mandat du président déchu.

Le 16, ce comité de transition signe la charte qui doit régir la période de transition.

Le 17, il nomme à la présidence le diplomate et ancien ministre des Affaires étrangères Michel Kafando, qui sera officiellement investi le 21.

Le 19, Michel Kafando nomme Isaac Yacouba Zida au poste de Premier ministre.

Le 23 est annoncée la composition du gouvernement de transition. Isaac Yacouba Zida cumule les fonctions de Premier ministre et de ministre de la Défense. Trois autres portefeuilles sont attribués à des militaires.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-23 novembre 2014 - Burkina Faso. Mise en place des institutions de transition », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-23-novembre-2014-mise-en-place-des-institutions-de-transition/