28-31 octobre 2014Burkina Faso. Départ du président Blaise Compaoré

 

Chute de Blaise Compaoré, Burkina Faso, 2014

photographie : Chute de Blaise Compaoré, Burkina Faso, 2014

Tel un monarque, le président du Burkina Faso Blaise Compaoré entend poursuivre son règne sur le pays, commencé en 1987, en faisant modifier la Constitution en ce sens. Mais la semaine de protestation (ici le 28 octobre 2014 à Ouagadougou) vient à bout de son projet. 

Crédits : Issouf Sanogo/ AFP

Afficher

Le 28, des dizaines de milliers de personnes manifestent à Ouagadougou contre le projet du président Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 1987, de modifier la Constitution de façon à être autorisé à briguer un cinquième mandat en novembre 2015. Le projet de loi doit être soumis le 30 au Parlement, acquis à la cause du chef de l'État.

Le 30, les manifestants dévastent le siège du Parlement, que les députés fuient. Ils s'en prennent également à de nombreux emblèmes du pouvoir dans la capitale. L'armée annonce la dissolution du Parlement et du gouvernement. Le président Compaoré se dit prêt à ouvrir des pourparlers avec l'opposition en vue d'instaurer une période de transition à l'issue de laquelle il transmettrait le pouvoir au président démocratiquement élu.

Le 31, Blaise Compaoré annonce, dans un communiqué, « la vacance du pouvoir [...] afin de permettre la mise en place d’une transition » et quitte le pays pour la Côte d’Ivoire. Le chef d’état-major des armées, le général Honoré Traoré, et le commandant en second du régiment de sécurité présidentielle, le lieutenant-colonel Isaac Yacouba Zida, revendiquent chacun la direction de la transition.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  28-31 octobre 2014 - Burkina Faso. Départ du président Blaise Compaoré », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/28-31-octobre-2014-depart-du-president-blaise-compaore/