19 février 2007

Russie - États-Unis. Polémique sur le déploiement d'un bouclier antimissile américain en Europe

Les Premiers ministres polonais et tchèque, Jaroslaw Kaczynski et Mirek Topolánek, réunis à Varsovie, annoncent que leurs pays répondront « probablement » positivement à la proposition des États-Unis, formulée le 20 janvier, d'accueillir une station radar et dix sites d'intercepteurs de missiles, dans le cadre du déploiement d'un bouclier antimissile américain en Europe. Celui-ci est destiné à contrer d'éventuelles attaques nucléaires de l'Iran ou de la Corée du Nord. La Russie, qui n'a pas été informée de ce projet, s'estime visée par un tel dispositif. Elle menace de sortir du traité d'élimination des missiles nucléaires de portée intermédiaire signé en septembre 1987, et de pointer à son tour ses propres missiles sur ces futures installations.

— Universalis

Événements précédents