13-31 décembre 2006Russie – Biélorussie – Ukraine. Le gaz au centre des négociations de la Russie avec la Biélorussie et l'Ukraine

 

Le 13, le président de Gazprom, Dmitri Medvedev, déclare qu'« avant la fin de l'année Gazprom travaillera avec ses partenaires sur la base du marché », ajoutant que ses relations avec la Biélorussie et la Géorgie sont « suspendues à cette éventualité ». Le 1er janvier, le groupe gazier avait déjà interrompu ses livraisons à l'Ukraine afin de la forcer à accepter sa hausse de tarif.

Le 22, le président russe Vladimir Poutine se rend en visite en Ukraine où le pouvoir est, depuis juillet, revenu au Premier ministre prorusse Viktor Ianoukovitch. Il propose des livraisons supplémentaires de gaz, en cas de besoin. Le 24 octobre, Gazprom avait conclu avec Kiev un accord garantissant un prix du gaz raisonnable en échange du monopole de la vente du gaz aux industriels ukrainiens.

Le 27, la Biélorussie menace d'interrompre le transit par son territoire du gaz russe à destination de l'Europe en cas de rupture d'approvisionnement par la Russie.

Le 31, Minsk et Moscou parviennent à un accord qui prévoit une hausse du prix du gaz moindre que celle qui était initialement prévue, en échange d'une prise de participation de 50 p. 100 de Gazprom dans la société publique Beltransgaz qui gère le réseau de gazoducs biélorusse.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13-31 décembre 2006 - Russie – Biélorussie – Ukraine. Le gaz au centre des négociations de la Russie avec la Biélorussie et l'Ukraine », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juin 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-31-decembre-2006-russie-bielorussie-ukraine-le-gaz-au-centre-des-negociations-de-la-russie-avec-la-bielorussie-et-l-ukraine/